Accroître les capacités pharmaceutiques pour améliorer l'accès aux traitements. Partenariat entre 15 pays africains, l'UE, ACP et l'OMS
(2015; 8 pages) [English]

Resumen

L’accès total d’une population à des médicaments essentiels et des traitements de qualité à un prix abordable dépend d’un certain nombre de facteurs : une réglementation efficace, l’offre et l’approvisionnement en médicaments ; une politique rationnelle de sélection et d’utilisation des médicaments ; des tarifs abordables ; un personnel de santé qualifié ; des systèmes d’informations ; des infrastructures de santé opérationnelles ; et une bonne gouvernance.

De nombreux pays d’Afrique subsaharienne ne réunissent pas ces critères, en grande partie à cause des limites de leurs ressources, et luttent pour fournir à leurs populations les médicaments essentiels de qualité. À ce problème s’ajoute celui du fardeau des maladies infectieuses et autres, ce qui aboutit à des taux élevés de morbidité et de mortalité qui figurent parmi les principales causes de la faiblesse du développement humain et économique.

Pour lever certains des obstacles à l’accès dans les pays d’Afrique subsaharienne, l’Union européenne (UE) a investi 10 millions d’Euros dans une action sur quatre ans pour renforcer le système pharmaceutique dans 15 pays d’Afrique subsaharienne. Ce projet bénéficie du soutien du Secrétariat du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et s’appuie sur l’expertise de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en matière de transfert des connaissances, ainsi que d’orientations et de formations données aux pharmaciens et aux responsables de politiques de la santé.

 
El Portal de Información - Medicamentos Esenciales y Productos de Salud de la OMS fue diseñado y es mantenido por la ONG Human Info. Última actualización: le 1 diciembre 2019