Fiches modèles OMS d'information à l'usage des prescripteurs: Médicaments utilisés en dermatologie
(1999; 132 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentPréface
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsParasitoses
Open this folder and view contentsPiqûres et morsures d'insectes et d'arachnides
Open this folder and view contentsMycoses superficielles
Open this folder and view contentsMycoses sous-cutanées
Open this folder and view contentsInfections bactériennes
Open this folder and view contentsInfections virales
Open this folder and view contentsDermatites
Open this folder and view contentsDystrophies cutanées squameuses
Open this folder and view contentsDermatoses papulo-squameuses
View the documentDermites médicamenteuses
Open this folder and view contentsTroubles de la pigmentation
Open this folder and view contentsLésions précancéreuses et tumeurs malignes
Open this folder and view contentsPhotodermatoses
Open this folder and view contentsDermatoses bulleuses
View the documentAlopécie en plaques
View the documentUrticaires
Open this folder and view contentsAffections fréquentes de l'enfant
View the documentAcné vulgaire
View the documentPrurit
View the documentUlcères tropicaux
Close this folderAntimicrobiens
View the documentAciclovir
View the documentBenzylpénicilline
View the documentChlorure de méthylrosanilinium (violet de gentiane)
View the documentClioquinol
View the documentÉrythromycine
View the documentNéomycine + bacitracine
View the documentTétracycline
View the documentTiabendazole
Open this folder and view contentsAntifongiques
Open this folder and view contentsAntiseptiques
Open this folder and view contentsKératoplastiques et kératolytiques
Open this folder and view contentsAntiscabieux et pédiculicides
Open this folder and view contentsAnti-inflammatoires et antiprurigineux1
Open this folder and view contentsAntiallergiques et médicaments du choc anaphylactique
Open this folder and view contentsPhotoprotecteurs (filtres et écrans solaires)
Open this folder and view contentsMédicaments divers
Open this folder and view contentsAnnexe
View the documentBibliographie OMS Thématique
View the documentCouverture Arrière
 

Tétracycline

Gélules ou comprimés à 250 mg de chlorhydrate de tétracycline

Généralités

La tétracycline est un antibiotique à large spectre extrait des cultures d'une espèce du genre Streptomyces. Son action bactériostatique s'explique par la perturbation de la synthèse des protéines. La molécule se concentre de façon sélective chez les germes sensibles.

L'absorption de la tétracycline par la muqueuse digestive est toujours incomplète et peut être encore diminuée par les substances alcalines et les agents chélateurs, en particulier le lait et les produits laitiers, ainsi que par l'aluminium, le calcium, le magnésium et les sels de fer.

Le pic sérique se situe vers la quatrième heure et la demi-vie d'élimination est d'environ 8 heures. L'excrétion se fait principalement par filtration glomérulaire dans les urines. L'existence d'un cycle entéro-hépatique aboutit à des concentrations élevées dans le foie et la bile.

La tétracycline traverse le placenta et passe dans le lait maternel.

Données cliniques

Indications

Acné modérée à sévère.

Posologie et administration

La tétracycline est à prendre en dehors des repas, soit 1 heure avant, soit 1 heure et demie après, de façon à accroître l'absorption.

Adulte et enfant de plus de 8 ans: 250 mg par voie orale quatre fois par jour pendant 4-8 semaines, puis deux fois par jour jusqu'à guérison des lésions. Dans les cas sévères rebelles, la dose d'attaque peut être portée à 2g par jour. Le traitement doit parfois être poursuivi 6 mois ou davantage.

Contre-indications

• Antécédents d'hypersensibilité.

• Atteinte hépatique ou rénale sévère préexistente.

• Age inférieur à 8 ans car les dépôts au niveau du squelette peuvent provoquer un retard de croissance osseuse, une hypoplasie de l'émail et une dyschromie dentaire brune définitive.

• Grossesse.

Précautions d'emploi

On peut éviter une œsophagite gênante en demandant au patient de s'asseoir ou de se redresser pendant qu'il avale les gélules ou les comprimés avec un verre d'eau. Le médicament ne doit pas être pris avec du lait ou des sels de magnésium ou d'aluminium car ces substances contrarient l'absorption de la tétracycline.

Il faut interrompre le traitement en cas de diarrhée infectieuse. La surinfection de l'intestin par des germes résistants peut en effet déterminer une entérite à staphylocoques et une colite pseudomembraneuse à risque d'évolution fatale.

Les gélules ou comprimés de tétracycline périmés doivent être jetés. L'utilisation de tétracycline altérée a entraîné des troubles rénaux fonctionnels impossibles à distinguer du syndrome de Fanconi et des lésions cutanées analogues à celles du lupus érythémateux disséminé.

Grossesse

La tétracycline est contre-indiquée chez la femme enceinte. Elle imbibe la calcification du squelette fœtal et peut provoquer des anomalies de l'ostéogenèse et une hypoplasie de l'émail dentaire.

Effets indésirables

L'irritation du tube digestif est courante, de même que l'appauvrissement de la flore intestinale physiologique, ce qui laisse le champ libre à la prolifération de germes résistants. Il faut distinguer la diarrhée irritative d'une entérite provoquée par une surinfection, en particulier par des staphylocoques coagulase-positifs, et d'une colite pseudo-membraneuse à Clostridium difficile. La prolifération de germes résistants (Candida) est également possible, et la candidose vaginale est un effet indésirable fréquent du traitement par les tétracyclines.

Des réactions de phototoxicité entraînent parfois des altérations cutanées évoquant une porphyrie, ainsi qu'une pigmentation des ongles.

Une insuffisance rénale préexistante peut être péjorée. Des cas d'insuffisance rénale aiguë et de diabète insipide transitoire ont été rapportés.

Le ralentissement transitoire de la croissance osseuse est en grande partie réversible, tandis que la dyschromie dentaire et l'hypoplasie de l'émail sont définitives.

Les réactions d'hypersensibilité sont rares. On a décrit des cas de rash morbilliforme, d'urticaire, de dermite médicamenteuse fixe, de dermite exfoliatrice, de cheilite, de glossite, de prurit et de vaginite. Des cas d'œdème de Quincke, de choc anaphylactique et d'hypertension intracrânienne bénigne ont été rapportés.

Interactions médicamenteuses

L'action des anticoagulants oraux peut être potentialisée. Des cas d'insuffisance rénale sévère ont été rapportés à la suite de l'anesthésie au moyen d'un produit halogène de patients sous tétracycline.

Conditions de conservation

Conserver les gélules et les comprimés dans des récipients étanches à l'abri de la lumière.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: December 1, 2019