Fiches modèles OMS d'information à l'usage des prescripteurs: Médicaments utilisés en dermatologie
(1999; 132 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentPréface
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsParasitoses
Open this folder and view contentsPiqûres et morsures d'insectes et d'arachnides
Open this folder and view contentsMycoses superficielles
Open this folder and view contentsMycoses sous-cutanées
Open this folder and view contentsInfections bactériennes
Open this folder and view contentsInfections virales
Open this folder and view contentsDermatites
Close this folderDystrophies cutanées squameuses
View the documentIchtyose
View the documentXérodermie
Open this folder and view contentsDermatoses papulo-squameuses
View the documentDermites médicamenteuses
Open this folder and view contentsTroubles de la pigmentation
Open this folder and view contentsLésions précancéreuses et tumeurs malignes
Open this folder and view contentsPhotodermatoses
Open this folder and view contentsDermatoses bulleuses
View the documentAlopécie en plaques
View the documentUrticaires
Open this folder and view contentsAffections fréquentes de l'enfant
View the documentAcné vulgaire
View the documentPrurit
View the documentUlcères tropicaux
Open this folder and view contentsAntimicrobiens
Open this folder and view contentsAntifongiques
Open this folder and view contentsAntiseptiques
Open this folder and view contentsKératoplastiques et kératolytiques
Open this folder and view contentsAntiscabieux et pédiculicides
Open this folder and view contentsAnti-inflammatoires et antiprurigineux1
Open this folder and view contentsAntiallergiques et médicaments du choc anaphylactique
Open this folder and view contentsPhotoprotecteurs (filtres et écrans solaires)
Open this folder and view contentsMédicaments divers
Open this folder and view contentsAnnexe
View the documentBibliographie OMS Thématique
View the documentCouverture Arrière
 

Ichtyose

Il en existe de nombreux types, allant de l'ichtyose vulgaire à des formes sévères très rares telles que l'érythrodermie ichtyosiforme congénitale. Les deux formes d'ichtyose les plus importantes et les plus courantes sont examinées ci-dessous.

L'ichtyose vulgaire, autosomique dominante, est la forme d'ichtyose congénitale la plus fréquente. Elle se caractérise par la présence de squames blanchâtres, sèches et rugueuses, de dimension variable, sur les faces d'extension des bras et des jambes et, avec une moindre importance, sur le dos. La maladie apparaît généralement chez le nourrisson ou le petit enfant et tend à régresser avec l'âge. Chez environ la moitié des malades, on observe en outre des signes d'atopie, notamment une dermatite atopique. L'évolution de la maladie est très difficile à prévoir, mais elle est souvent exacerbée par des facteurs environnementaux, particulièrement le froid.

L'ichtyose acquise est particulièrement répandue sous les tropiques où elle est associée à des carences nutritionnelles, à la lèpre lépromateuse chronique et à d'autres maladies infectieuses débilitantes. La clinique est analogue à celle de l'ichtyose vulgaire, mais la maladie survient plus tard, constituant une manifestation secondaire d'autres maladies, y compris des tumeurs malignes telles qu'un lymphome.

Traitement

Le traitement est analogue à celui de la xérodermie (voir ci-dessous).

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: December 1, 2019