Show simple item record

dc.contributor.authorComité régional de l’Afrique, 60
dc.coverage.spatialBrazzaville
dc.date.accessioned2011-10-12T08:18:26Z
dc.date.available2011-10-12T08:18:26Z
dc.date.issued2011-10-12
dc.identifier.govdocAFR/RC60/8
dc.identifier.urihttps://apps.who.int/iris/handle/10665/1997
dc.descriptionComité régional de l’Afrique, Soixantième session, Malabo, Guinée équatoriale, 30 août – 3 septembre 2010, Point 7.6 de l’ordre du jour provisoireen
dc.description.abstract1. La drépanocytose est une maladie héréditaire liée à une anomalie de l’hémoglobine. C’est la maladie génétique la plus répandue dans la Région africaine de l’OMS. Dans bon nombre de pays, une proportion de 10 % à 40 % de la population est porteuse d’un gène drépanocytaire, et l’on estime par conséquent à au moins 2 % le taux de prévalence de la drépanocytose dans ces pays. 2. La situation qui prévaut dans la Région montre que les politiques et plans nationaux actuels sont inadaptés, que les installations appropriées et les personnels formés sont rares, et que les outils de diagnostic et les traitements appropriés sont insuffisants. 3. Les décès dus aux complications de la drépanocytose sont enregistrés essentiellement chez les enfants de moins de cinq ans, les adolescents et les femmes enceintes. Les stratégies et les interventions visant à réduire la morbidité et la mortalité dues à la drépanocytose doivent être axées sur la prise en charge appropriés de ces groupes vulnérables. 4. La présente stratégie propose un ensemble d’interventions de santé publique pour réduire la charge de la drépanocytose dans la Région africaine, par la promotion de la sensibilisation, de la prévention et du dépistage précoce de la maladie. Au nombre de ces interventions figurent l’amélioration de la fourniture des soins de santé; les services cliniques, de laboratoire, de diagnostic et d’imagerie médicale efficaces et adaptés aux différents niveaux du système de santé; le dépistage néonatal; la formation des agents de santé et l’élaboration des protocoles de traitement; les conseils et tests génétiques; l’accessibilité des soins de santé; la constitution de groupes de soutien aux patients; le plaidoyer; et la recherche. 5. Le succès de la mise en œuvre des interventions inventoriées dépendra de l’engagement des États Membres à intégrer la prévention et la lutte contre la drépanocytose dans les plans nationaux de santé, et à créer un environnement permettant aux différentes parties prenantes de contribuer à la réduction de la prévalence de la drépanocytose, ainsi que de la morbidité et de la mortalité dues à cette maladie. 6. Le Comité régional est invité à examiner et à adopter la stratégie proposéeen
dc.language.isofren
dc.publisherOMS. Bureau régional de l'Afrique
dc.subjectStrategic planningen
dc.subject.meshAnemia, Sickle Cellen
dc.subject.meshRegional Health Planningen
dc.titleDrépanocytose : une stratégie pour la Région africaine de l’OMS : rapport du Directeur régionalen
dc.typeGoverning body documentsen
who.relation.languageVersionEnglishen
who.relation.languageVersionPortugueseen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(‎s)‎

Show simple item record