Interventions en cas de trichomonase pendant la grossesse

Aspects pratiques de la BSG par Walker G

NIVEAU PREMIER CONTACT (SOINS PRIMAIRES)

L'examen microscopique des sécrétions vaginales permet d'identifier les femmes présentant des symptômes d'infection à T. vaginalis. Selon la formation et les compétences du professionnel de santé, l’examen microscopique devrait déceler correctement la majorité des cas d’infections. Si aucun microscope n’est disponible, les femmes devraient bénéficier d’un traitement établi à partir de l’algorithme clinique pour la prise en charge des pertes vaginales. Les partenaires devraient également être traités en prévention d’une réinfection et de la transmission à d’autres personnes. Afin d'améliorer les taux de traitement des partenaires, voir également l'Analyse Cochrane sur les stratégies de notification des partenaires.

NIVEAU HÔPITAL CENTRAL (SOINS SECONDAIRES)

Dans la mesure où le traitement de la trichomonase est simple et très efficace, il est probable que le nombre de femmes devant être orientées vers le niveau de soins secondaires soit très faible. L’orientation de la patiente vers ce niveau de soins n’est généralement nécessaire qu’en cas d’échec de la prise en charge de routine des pertes vaginales au niveau de soins primaires et lorsque la trichomonase ne constitue que l’une des causes suspectées de ces pertes. Dans ces cas, les efforts entrepris au niveau des soins secondaires devraient être axés vers l’identification de la cause de ces dernières.

À DOMICILE OU EN COMMUNAUTÉ

Non applicable.


Ce document doit être cité comme suit : Walker G. Interventions for trichomoniasis in pregnancy: Aspects pratiques de la BSG (dernière mise à jour : 27 August 2004). Bibliothèque de Santé Génésique de l'OMS; Genève : Organisation mondiale de la Santé.

Partager

À propos de l'auteur