Interventions dans le traitement de la trichomonase chez la femme

Analyse documentaire Cochrane par Forna F, Gülmezoglu AM

Ce rapport doit être cité comme suit : Forna F, Gülmezoglu AM. Interventions for treating trichomoniasis in women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD000218. DOI: 10.1002/14651858.CD000218.

RÉSUMÉ

Titre

Interventions dans le traitement de la trichomonase chez la femme

Contexte

Près de 120 millions de femmes dans le monde contractent une vaginite à Trichomonas vaginalis chaque année. Il s'agit d'une infection sexuellement transmissible dont on pense qu'elle facilite la transmission du VIH.

Objectifs

Évaluer les effets de différentes stratégies thérapeutiques de la trichomonase chez la femme.

Stratégie de recherche

Notre analyse a porté sur le Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE et EMBASE. Certains essais ont également été identifiés par le biais de références de revues, d’entreprises pharmaceutiques et par identification informelle. Seules les données publiées ont été utilisées dans la présente analyse. Date de la recherche la plus récente : novembre 2002.

Critères de sélection

Essais randomisés ou quasi-randomisés portant sur différentes stratégies de traitement chez la femme présentant une trichomonase. Différents trichomonacides ou prescriptions de doses variables étaient admissibles, ainsi que des comparaisons entre traitement et placebo ou absence de traitement.

Collecte et analyse des données

La qualité des essais a été évaluée et les données extraites indépendamment par deux auteurs selon les critères standards.

Principaux résultats

Cinquante-quatre essais ont été inclus. Les médicaments de la famille des nitro-imidazolés semblent être efficaces pour obtenir une guérison parasitologique dans le cadre d’un suivi à court terme. Le traitement du partenaire peut être efficace pour diminuer les taux de réinfection à long terme.

Conclusions des auteurs

La guérison parasitologique peut être obtenue par une dose unique de nitro-imidazolés par voie orale. De plus amples recherches axées sur le développement de stratégies de traitement efficaces chez le partenaire devraient être effectuées pour prévenir les réinfections et réduire la prévalence de la trichomonase.

Partager