Techniques et matériel de suture de la paroi abdominale au cours de la césarienne

Analyse documentaire Cochrane par Anderson ER, Gates S

Ce document doit être cité comme suit: Anderson ER, Gates S. Techniques and materials for closure of the abdominal wall in caesarean section. Cochrane Database of Systematic Reviews 2004, Issue 4. Art. No.: CD004663. DOI: 10.1002/14651858.CD004663.pub2.

RÉSUMÉ

Titre

Techniques et matériel de suture de la paroi abdominale au cours de la césarienne

Contexte

Il existe de nombreuses techniques de suture de la paroi abdominale au cours de la césarienne. Certaines méthodes pourraient être plus efficaces pour le rétablissement postopératoire et pour d'autres résultats importants.

Objectifs

Comparer les effets de techniques alternatives de suture de l'aponévrose des muscles grands droits de l'abdomen et de la graisse sous-cutanée sur la santé maternelle et l'utilisation des ressources de soins de santé.

Stratégie de recherche

Notre analyse a porté sur le registre des essais du Cochrane Pregnancy and Childbirth Group (septembre 2003), MEDLINE (de 1966 à septembre 2003), EMBASE (de 1980 à septembre 2003), CINAHL (de 1983 à septembre 2003) et CAB Health (de 1973 à septembre 2003) et les références des articles inclus.

Critères de sélection

Essais randomisés portant sur l'une des comparaisons suivantes: (a) toute technique ou tout matériel de suture utilisé pour la suture de l'aponévrose du muscle grand droit de l'abdomen comparé à tout autre; (b) suture ou absence de suture de la graisse sous-cutanée; (c) toute technique ou tout matériel de suture utilisé pour la suture de la graisse sous-cutanée comparé à tout autre; (d) tout type d'aiguille pour suturer la paroi abdominale en cas de césarienne comparé à tout autre; (e) toute autre comparaison de méthodes de suture de la paroi abdominale.

Collecte et analyse des données

Les deux auteurs ont évalué si les essais remplissaient les critères de qualité méthodologique et les conditions d'inclusion indépendamment de leurs résultats.

Principaux résultats

Sept études portant sur 2056 femmes ont été incluses. Une réduction du risque d'hématome ou de sérome (risque relatif (RR) = 0,52 [intervalle de confiance (IC) 95: 0,33-0,82]) ainsi que du risque de complication de paroi (hématome, sérome, infection de paroi ou déhiscence de la cicatrice) (RR = 0,68 [IC95: 0,52-0,88]) ont été observées en cas de suture de la graisse par rapport à l'absence de suture. Aucune différence de risque d'infection de paroi seule ou d'autres résultats à court terme n'a été établie. Aucun résultat à long terme n'a été signalé. Aucune différence de risque d'infection de la paroi n'a été observée entre les aiguilles mousses et les aiguilles pointues dans une étude de petite taille. Nous n'avons identifié aucune étude examinant les techniques ou matériels de suture utilisés pour la suture de l'aponévrose des muscles grands droits de l'abdomen et de la graisse sous-cutanée

Conclusions des auteurs

Implications pour la pratique: La suture de la graisse sous-cutanée pourrait réduire les complications au niveau de la paroi mais on ignore dans quelle mesure cette modification a une incidence sur le bien-être et la satisfaction des femmes concernées. Implications pour la recherche: De plus amples essais sont justifiés pour évaluer si le risque accru apparent d'hématome ou de sérome en cas d'absence de suture de la graisse sous-cutanée est avéré. Ces essais devraient porter sur un éventail plus large de résultats à court et à long terme et garantir de disposer d'une puissance suffisante pour détecter les différences cliniques importantes. De plus amples recherches comparant les aiguilles mousses et les aiguilles pointues sont justifiées, ainsi que des essais évaluant le matériel et les techniques de suture de l'aponévrose des muscles grands droits de l'abdomen.

Partager