Échange sanguin équivalent à une ou à deux masses sanguines lors de l'exsanguinotransfusion dans le traitement de l'ictère chez le nouveau-né

Analyse documentaire Cochrane par Thayyil S, Milligan DWA

Ce rapport doit être cité comme suit : Thayyil S, Milligan DWA. Single versus double volume exchange transfusion in jaundiced newborn infants. Base de Données des Analyses Documentaires Systématiques Cochrane 2007, 4ème Édition. Art. No.: CD004592. DOI: 10.1002/14651858.CD004592.pub2.

RÉSUMÉ

Titre

Échange sanguin équivalent à une ou à deux masses sanguines lors de l'exsanguinotransfusion dans le traitement de l'ictère chez le nouveau-né

Contexte

L'exsanguinotransfusion avec échange sanguin d'un volume équivalent à deux masses sanguines est couramment utilisée chez les nouveau-nés présentant un ictère grave dans la prévention de l'ictère nucléaire et d'autres effets toxiques en relation avec l'hyperbilirubinémie. Dans la plupart des cas, l'exsanguinotransfusion est utilisée chez les nouveau-nés présentant une hémolyse due à une incompatibilité Rhésus.

Objectifs

Comparer l'efficacité d'une exsanguinotransfusion avec échange sanguin d'un volume équivalent à une masse sanguine (ET1MS) à une exsanguinotransfusion avec échange sanguin équivalent à deux masses sanguines (ET2MS) dans la survie sans handicap et dans la réduction des taux de bilirubine chez les nouveau-nés présentant un ictère grave.

Stratégie de recherche

La recherche a porté sur MEDLINE, EMBASE (Exerpta Medica en ligne), le Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL, The Cochrane Library), SCISEARCH (Science Citation Index), les références des articles identifiés à partir des recherches effectuées dans les bases de données, et les compte-rendus d'analyses documentaires jusqu'en mars 2006. Des contacts personnels ont été pris avec les experts dans le domaine afin d'identifier des données non publiées.

Critères de sélection

Tous les essais comparatifs randomisés et quasi-randomisés comparant l'exsanguinotransfusion avec échange sanguin de volume équivalent à une et à deux masses sanguines chez le nouveau-né présentant un ictère ont été inclus.

Collecte et analyse des données

Comparaison de l'innocuité et de l'efficacité d'un échange sanguin de volume équivalent à une et à deux masses sanguines sur le développement neurologique à long terme, la réduction des taux de bilirubine et les autres complications au cours de l'exsanguinotransfusion. Les données ont été évaluées séparément en fonction de la cause de l'ictère. Le risque relatif (RR) et la différence moyenne pondérée (DMP) ont été calculés respectivement pour les variables catégorielles et les résultats continus. Les intervalles de confiance 95 respectifs ont été mentionnés et un modèle à effets fixes a été utilisé pour l'analyse.

Principaux résultats

Une seule étude remplissaient les critères d'inclusion (Amato 1988). 20 nouveau-nés à terme nécessitant une exsanguinotransfusion dans le traitement d'un ictère hémolytique dû à une incompatibilité ABO ont été répartis de façon randomisée en deux groupes, le premier recevant un échange sanguin de volume équivalent à une masse sanguine, et le second un échange sanguin de volume équivalent à deux masses sanguines. Les caractéristiques initiales des deux groupes lors de l'inclusion étaient similaires concernant le poids de naissance (3 260 g [écart-type : 390 g] et 3 350 g [écart-type : 410 g]), l'âge gestationnel (39 semaines [écart-type : 1 semaine] et 40 semaines [écart-type : 0,8 semaine]) et le taux de bilirubine juste avant l'exsanguinotransfusion (199 micromol/l [écart-type : 33 micromol/l] et 216 micromol/l (écart-type : 55 micromol/l]). L'intervention était identique dans les deux groupes, à l'exception du volume sanguin utilisé pour l'échange transfusionnel. Aucune différence significative n'a été observée entre les deux groupes concernant les taux totaux de bilirubine juste après l'exsanguinotransfusion. Aucun résultat relatif au développement neurologique à long terme n'a été examiné dans cette étude.

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour encourager ou réfuter l'utilisation de l'exsanguinotransfusion avec échange sanguin de volume équivalent à une masse sanguine plutôt que celle d'une exsanguinotransfusion avec échange sanguin de volume équivalent à deux masses sanguines chez les nouveau-nés présentant un ictère. Une modification de la pratique actuelle d'échange sanguin de volume équivalent à deux masses sanguines en cas d'ictère grave chez le nouveau-né ne peut pas être recommandée sur la base des preuves disponibles.

Partager