Exposition restreinte ou à volonté à l'oxygène dans la prévention de la morbidité et de la mortalité chez le nourrisson prématuré ou de faible poids de naissance

Résumé de la BSG

3 mai 2013
Nourrisson prématuré sous assistance ventilatoire.
OMS/Jim Daniels

Comparée à l'oxygénothérapie sans restriction, l'administration restreinte d'oxygène chez les nourrissons prématurés et de faible poids de naissance réduit considérablement l'incidence et la sévérité de la rétinopathie du prématuré, sans incidence sur les taux de mortalité. De plus amples recherches sont nécessaires afin de déterminer la fourchette optimale de saturation en oxygène dans le sang.


Analyse documentaire Cochrane

Citation: Askie LM, Henderson-Smart DJ. Restricted versus liberal oxygen exposure for preventing morbidity and mortality in preterm or low birth weight infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 4. Art. No.: CD001077. DOI: 10.1002/14651858.CD001077.

Résumé

Contexte

Alors que l'oxygénothérapie est utilisée depuis longtemps en soins néonatals, pouvant entraîner des effets bénéfiques ou nocifs significatifs sur la santé, la fourchette optimale de saturation en oxygène dans le sang à cibler chez les nourrissons prématurés et de faible poids de naissance reste incertaine. Des caractéristiques plus stables du sommeil et une amélioration de la croissance et du développement à long terme figurent parmi les effets bénéfiques potentiels d'un ciblage plus élevé de la saturation en oxygène. Cependant, l'utilisation de cette politique pourrait être associée à des effets délétères significatifs sur la santé pulmonaire et impliquer le recours à d'autres services de soins.

Objectifs

Déterminer si le ciblage d'une concentration ambiante d'oxygène visant à obtenir une fourchette de saturation en oxygène dans le sang plus ou moins élevée, ou si l'administration restreinte ou à volonté d'oxygène, ont une influence sur la mortalité, la rétinopathie du prématuré, la fonction pulmonaire, la croissance ou le développement chez le nouveau-né prématuré ou de faible poids de naissance.

Stratégie de recherche documentaire

La stratégie de recherche standard du Neonatal Review Group a été suivie. Une recherche documentaire supplémentaire a été effectuée dans les bases de données MEDLINE et CINAHL afin d'identifier tout essai ne figurant pas dans le Cochrane Controlled Trials Register (CENTRAL/CCTR). La recherche a été actualisée au cours de la deuxième semaine du mois de juillet 2008.

Critères de sélection

Tous les essais portant sur des nouveau-nés prématurés ou de faible poids de naissance et utilisant une répartition randomisée ou quasi-randomisée des patients, dans lesquels des concentrations ambiantes en oxygène ont été visées afin d'atteindre une fourchette de saturation sanguine en oxygène faible ou élevée, ou comparant l'administration restreinte à l'administration à volonté d'oxygène, étaient admissibles pour inclusion.

Collecte et analyse des données

Tous les auteurs de l'analyse documentaire ont évalué la qualité méthodologique des essais admissibles de manière indépendante afin de déterminer le risque de biais de sélection, de performance, d'attrition et de détection. Les données ont été extraites et examinées indépendamment par chaque auteur. L'analyse des données a été réalisée conformément aux normes du Cochrane Neonatal Review Group.

Principaux résultats

La méta-analyse des cinq essais inclus dans la présente analyse a mis en évidence que la restriction de l'oxygène permet une diminution significative de l'incidence et de la sévérité de la rétinopathie du prématuré sans entraîner d'augmentation indésirable des taux de mortalité. L'essai randomisé prospectif multicentrique en double aveugle comparant des saturations plus faibles à des saturations plus élevées en oxygène dans le sang à 32 semaines d'aménorrhée n'a montré aucune différence significative en ce qui concerne les taux de rétinopathie du prématuré, la mortalité ou la croissance et le développement entre les deux groupes. Cependant, cette étude a fait état de taux accrus de pneumopathie chronique et d'oxygénothérapie à domicile.

Conclusions des auteurs

Les résultats de cette analyse documentaire systématique confirment que la politique (aujourd'hui historique) de l'oxygénothérapie non surveillée et non restreinte est associée à des effets nocifs potentiels sans bénéfice clair. Néanmoins, aucune réponse à la question de la fourchette cible optimale dans laquelle maintenir la saturation en oxygène dans le sang chez les nourrissons prématurés et de faible poids de naissance n'a été apportée par les données disponibles pour inclusion dans cette analyse documentaire.

Partager