Interventions en cas de grossesse extra-utérine de localisation tubaire

Analyse documentaire Cochrane par Hajenius PJ, Mol F, Mol BWJ, Bossuyt PMM, Ankum WM, Veen F

Ce rapport doit être cité comme suit : Hajenius PJ, Mol F, Mol BWJ, Bossuyt PMM, Ankum WM, Veen F. Interventions pour grossesse extra-utérine de localisation tubaire. Base de Données des Analyses Documentaires Systématiques Cochrane 2007, 4ème Édition. Art. No.: CD000324. DOI: 10.1002/14651858.CD000324.pub2.

RÉSUMÉ

Titre

Interventions en cas de grossesse extra-utérine de localisation tubaire

Contexte

Les options thérapeutiques en cas de grossesse extra-utérine de localisation tubaire sont : (1) le traitement chirurgical, comme une salpingectomie ou une salpingotomie, par laparoscopie ou laparotomie ; (2) le traitement médical avec une variété de médicaments pouvant être administrés de façon générale ou locale par différentes voies ; et (3) l'expectative.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité du traitement chirurgical, du traitement médical et de l'expectative en cas de grossesse extra-utérine de localisation tubaire en termes de succès du traitement primaire, de conservation tubaire et de fertilité future.

Stratégie de recherche

Notre analyse a porté sur le Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group's Specialised Register, le Cochrane Controlled Trial Register (jusqu'à Février 2006), le Current Controlled Trials Register (jusqu'à octobre 2006), et MEDLINE (jusqu'à octobre 2006).

Critères de sélection

Essais comparatifs randomisés comparant les différents traitements chez la femme présentant une grossesse extra-utérine de localisation tubaire.

Collecte et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité indépendamment. Les différends ont été résolus par des discussions entre tous les auteurs.

Principaux résultats

Trente-cinq études qui établissaient 25 comparaisons différentes et portaient sur le traitement de la grossesse extra-utérine de localisation tubaire ont été analysées. La salpingotomie laparoscopique est significativement moins efficace que l'approche chirurgicale à ventre ouvert dans l'évacuation de la grossesse extra-utérine de localisation tubaire (2 essais comparatifs randomisés, n = 165, OR = 0,28 [intervalle de confiance (IC) 95 : 0,09-0,86]) en raison d'un taux supérieur de persistance de trophoblaste en cas de chirurgie laparoscopique (OR = 3,5 [IC 95 : 1,1-11]). L'approche laparoscopique est toutefois beaucoup mois onéreuse que la chirurgie à ventre ouvert (P = 0,03). Le suivi à long terme (n = 127) ne montre aucune preuve de différence concernant le taux de grossesses intra-utérines (OR = 1,2 [IC 95 : 0,59-2,5]) mais il y a une tendance non significative vers un taux de récidive de grossesse extra-utérine plus faible (OR = 0,47 [IC 95 : 0,15-1,5]). Le traitement médical par méthotrexate systémique à doses multiples par voie intramusculaire montre une tendance non significative vers un succès plus élevé de ce traitement qu'en cas de salpingotomie laparoscopique (1 essai comparatif randomisé, n = 100, OR = 1,8 [IC 95 : 0,73-4,6]). Des différences non significatives ont été observées lors du suivi à long terme (n = 74) : grossesses intra-utérines (OR = 0,82 [IC 95 : 0,32 -2,1]) et récidive de grossesse extra-utérine (OR = 0,87 [IC 95 : 0,19-4,1]). L'attitude d'expectative est significativement moins efficace que le traitement par prostaglandines (1 essai comparatif randomisé, n = 23, OR = 0,08 [IC 95 : 0,02-0,39]).

Conclusions des auteurs

La chirurgie laparoscopique est un traitement chirurgical de la grossesse extra-utérine de localisation tubaire qui présente un bon rapport coût-efficacité. Chez des patientes sélectionnées, le traitement médical par méthotrexate systémique est une option thérapeutique alternative non chirurgicale. À ce jour, l'attitude d'expectative ne peut pas être évaluée de façon appropriée.

Partager