Dispositifs de prélèvement pour obtenir des échantillons cytologiques cervicaux

Aspects pratiques de la BSG par Jurandyr M. Andrade, Rui A. Ferriani

Si on considère la qualité des frottis obtenus avec les écouvillons en coton et la spatule d'Ayre et le coût d'autre dispositifs, la spatule d'Aylesbury et les brosses endocervicales semblent être plus satisfaisantes. Il est important de ne pas oublier que le personnel de santé en charge du prélèvement des frottis devrait être formé à travailler avec le dispositif supplémentaire de prélèvement endocervical. En cas d’utilisation de la brosse, il faut la faire pivoter de 360 degrés après son introduction dans le canal endocervical. Il convient d’enseigner au personnel en charge des prélèvements comment éviter d’augmenter la durée de la préparation du frottis après le prélèvement de façon à éviter le séchage et la perte de qualité du frottis obtenu. La formation du personnel à la technique de transfert du frottis sur les lames revêt également une importance considérable – en cas d’utilisation de brosses, il convient de faire pivoter celles-ci autour de leur axe principal tout en les maintenant au contact de la lame. Nous utilisons la brosse depuis plusieurs dizaines d’années dans notre service et n’avons observé aucune gêne pour les patientes. Le saignement est relativement fréquent et il convient d’en informer les patientes. Il faut également informer la patiente du fait que cela n’a aucune incidence sur la qualité du frottis prélevé pour l’analyse cytologique.


Ce document doit être cité comme suit : Jurandyr M. Andrade, Rui A. Ferriani. Collection devices for obtaining cervical cytology samples: Aspects pratiques de la BSG (dernière mise à jour : 17 December 2000). Bibliothèque de Santé Génésique de l'OMS; Genève : Organisation mondiale de la Santé.

Partager