Les infirmiers(ères) praticien(ne)s exerçant au niveau de soins primaires offrent-ils des soins équivalents à ceux des médecins ?

Résumé SUPPORT

Les infirmiers(ères) praticien(ne)s sont des infirmiers(ères) qui ont suivi une formation supplémentaire, souvent diplômante, pour travailler de façon autonome, à savoir : poser des diagnostics et prendre des décisions relatives au traitement de façon indépendante. Il est important de déterminer si les preuves sont en faveur de l'hypothèse selon laquelle les infirmiers(ères) praticien(ne)s pourraient remplacer les médecins en offrant une prise en charge en première intention efficace, sans danger et économique.

Les messages clés

  • Des preuves de qualité faible à modérée indiquent que les résultats cliniques étaient similaires que les patients soient pris en charge par des infirmiers(ères) praticien(ne)s ou par des médecins, mais le taux de satifsaction et la qualité des soins étaient meilleurs en cas de prise en charge par des infirmiers(ères) praticien(ne)s.
  • Des preuves de qualité modérée suggèrent que les infirmiers(ères) praticien(ne)s proposaient des consultations plus longues et effectuaient plus d'investigations que les médecins. Aucune différence significative n'a été observée entre les infirmiers(ères) praticien(ne)s et les médecins en ce qui concerne le nombre de prescriptions, de consultations répétées et d'orientations vers un autre professionnel ou service de santé.
  • Les études incluses dans l'analyse ont été réalisées dans des pays à revenus élevés et ne fournissent pas de preuves de très bonne qualité quant aux effets économiques du remplacement des médecins par des infirmiers(ères) praticien(ne)s.
Partager