Rapport du groupe spécial régional sur la prévention et la lutte contre les produits médicaux de qualité inférieure/faux/ faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits dans la Région africaine de l’OMS. Comité régional de l'Afrique 2010, AFR/RC60/16
(2010; 10 pages) [English]

Abrégé

Compte tenu des effets néfastes des produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits sur la santé publique, les résolutions WHA41.16, WHA47.13 et WHA52.19 de l’Assemblée mondiale de la Santé ont demandé à l’OMS d’initier des programmes de prévention et de détection de l’exportation, de l’importation et de la contrebande de tels produits. L’une des fonctions essentielles du Programme Médicaments essentiels de l’OMS est de fournir un appui aux autorités de réglementation pharmaceutique pour garantir le respect des normes de qualité et d’innocuité des produits médicaux. C’est la raison pour laquelle des lignes directrices pour l’élaboration des mesures de lutte contre la contrefaçon de médicaments ont été élaborées. Ces lignes directrices présentent un aperçu général des facteurs contribuant à la contrefaçon de médicaments et comprennent des approches pour l’inspection et l’analyse des produits médicaux soupçonnés de contrefaçon, et pour la formation du personnel.

Par ailleurs, le Groupe spécial international de lutte contre la contrefaçon de produits médicaux (IMPACT), qui est une coalition mondiale des différents acteurs, a été créé en 2006, l'OMS faisant office de Secrétariat. L’IMPACT a activement oeuvré à l’instauration de la collaboration internationale dans la recherche de solutions à ce défi planétaire et à l’accroissement de la sensibilisation du public aux dangers des produits médicaux contrefaits.

 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 29 août 2014