Étude sur les dons de médicaments dans la province d’Aceh en Indonésie - La synthèse
(2006; 3 pages) [English]
Abrégé

Le 26 décembre 2004, un important tremblement de terre de 9,3 sur l’échelle de Richter, suivi d’un tsunami, a affecté l’ensemble de la région du sud de l’Asie. Parmi les différents pays touchés par cette catastrophe, l’Indonésie a été le plus dévasté et plus particulièrement la province d’Aceh. Devant l’ampleur de la catastrophe, le gouvernement indonésien a ouvert à l’aide internationale cette région initialement interdite aux étrangers, permettant dès les premiers jours l’acheminement rapide des secours. Cependant, comme lors de précédentes crises humanitaires telles que le tremblement de terre en Arménie (1988), la guerre en Bosnie-Herzégovine (1992- 1996) ou l’afflux de la population réfugiée du Kosovo en Albanie (1999), le manque de coordination et l’absence d’évaluation des besoins réels des populations ont diminué l’efficacité de l’aide d’urgence et ont généré de nombreux dysfonctionnements dans le domaine de la santé, notamment au niveau de la gestion des dons de médicaments...


 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 20 mars 2014