AFRO - Lettre d'information pharmaceutique, volume 03, numéro 1, avril 2006. La réglementation pharmaceutique dans les pays francophones de la région africaine
(2006; 4 pages)

Abrégé

Les médicaments inefficaces et de mauvaise qualité peuvent entraîner des échecs thérapeutiques et la résistance au traitement. L’argent dépensé en médicaments inefficaces et de mauvaise qualité est de l’argent gaspillé - que ce soit par les consommateurs ou par l’État. Il est de la responsabilité de celui-ci de mettre en place un système de réglementation des médicaments et de l’ensemble du secteur pharmaceutique afin de préserver la santé publique et de contribuer à l’attente des objectifs de la politique nationale de santé en générale, et la politique pharmaceutique nationale en particulier.

Cette responsabilité peut être exercée par le biais d’une autorité nationale de réglementation pharmaceutique dont la mission principale consiste en la coordination et le contrôle du secteur pharmaceutiques en conformité avec les objectifs de la politique pharmaceutique nationale. La structure, le fonctionnement et le statut juridique de cette autorité peuvent varier selon le niveau de développement socio-économique, les ressources disponibles, l’organisation administrative des pays et les objectifs définis en matière de santé publique et de politique de médicament...

 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 7 octobre 2014