Fiches modèles OMS d'information a l'usage des prescripteurs: Médicaments utilisés en parasitologie - Deuxième edition
(1997; 160 pages) [English] [Spanish] Voir le document au format PDF
Table des matières
Afficher le documentPréface
Fermer ce répertoireProtozoaires
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAmibiase et giardiase
Afficher le documentPiroplasmose
Afficher le documentAmibes libres
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuLeishmanioses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPaludisme
Afficher le documentInfestations intestinales diverses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPneumocystose
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuToxoplasmose
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuTrichomonase
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuTrypanosomiase africaine
Fermer ce répertoireTrypanosomiase américaine
Afficher le documentBenznidazole
Afficher le documentNifurtimox
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuHelminthes
Afficher le documentChoix de publications de l’OMS autour du même thème
Afficher le documentCouverture arrière
 

Benznidazole

Groupe: antiprotozoaires

Comprimé sécable à 100 mg

Généralités

Le benznidazole est un nitroimidazolé trypanocide qui est rapidement résorbé par voie digestive. La concentration plasmatique atteint son maximum au bout de 2-4 heures, et le produit s’élimine ensuite avec une demi-vie d’environ 12 heures. Le benznidazole est métabolisé en partie dans l’organisme, tous les métabolites étant rapidement éliminés dans les urines et dans les selles.

Données cliniques

Indications

Traitement de la trypanosomiase américaine (maladie de Chagas) aiguë. On note des taux de guérison de 80-90%.

Posologie et administration

Adultes: 5-7 mg/kg par voie orale, en deux prises quotidiennes fractionnées, pendant 60 jours.

Enfants (jusqu’à 12 ans): 10 mg/kg par voie orale, en deux prises quotidiennes fractionnées, pendant 60 jours.

Contre-indications et précautions

En cas d’insuffisance hépatique, rénale ou hématologique, le médicament doit être administré uniquement sous surveillance médicale rigoureuse. Tout au long du traitement, il faut surveiller la numération sanguine, spécialement la numération leucocytaire, et l’on recommandera au patient de ne pas boire d’alcool.

Le benznidazole ne doit pas être administré en début de grossesse.

Grossesse

L’innocuité du médicament pendant la grossesse n’est pas démontrée, de sorte que le traitement doit être différé jusqu’à la fin du premier trimestre. Il faut alors l’instituer immédiatement pour éviter le risque de transmission congénitale.

Effets indésirables

Les effets indésirables sont fréquents. On observe parfois un rash au cours des deux premières semaines de traitement. Il est généralement sans gravité, mais dans le cas contraire et s’il s’accompagne de fièvre et de purpura, il faut définitivement arrêter le traitement. Des nausées sont également possibles en début de traitement.

Des paresthésies ou des symptômes de polynévrite périphérique, fonction de la dose, peuvent survenir; ils doivent faire immédiatement arrêter le traitement.

Comme effets indésirables plus graves, on peut observer une leucopénie, et dans de rares cas, une agranulocytose.

Conservation

Les comprimés doivent être conservés dans des récipients bien fermés, à l’abri de la lumière.

vers la section précédente
vers la section suivante
 
 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 29 octobre 2018