Fiches modèles OMS d'information à l'usage des prescripteurs: Médicaments utilisés en dermatologie
(1999; 132 pages) [English] [Spanish] Voir le document au format PDF
Table des matières
Afficher le documentPréface
Afficher le documentIntroduction
Fermer ce répertoireParasitoses
Afficher le documentPédiculoses
Afficher le documentGale
Afficher le documentLarva migrans cutanée
Afficher le documentGnathostomose
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPiqûres et morsures d'insectes et d'arachnides
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMycoses superficielles
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMycoses sous-cutanées
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuInfections bactériennes
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuInfections virales
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatites
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDystrophies cutanées squameuses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatoses papulo-squameuses
Afficher le documentDermites médicamenteuses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuTroubles de la pigmentation
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuLésions précancéreuses et tumeurs malignes
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPhotodermatoses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatoses bulleuses
Afficher le documentAlopécie en plaques
Afficher le documentUrticaires
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAffections fréquentes de l'enfant
Afficher le documentAcné vulgaire
Afficher le documentPrurit
Afficher le documentUlcères tropicaux
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntimicrobiens
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntifongiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntiseptiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuKératoplastiques et kératolytiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntiscabieux et pédiculicides
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAnti-inflammatoires et antiprurigineux1
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntiallergiques et médicaments du choc anaphylactique
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPhotoprotecteurs (filtres et écrans solaires)
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMédicaments divers
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAnnexe
Afficher le documentBibliographie OMS Thématique
Afficher le documentCouverture Arrière
 

Gale

La gale est provoquée par un acarien, le sarcopte (Sarcoptes scabiei hominis), qui pénètre dans la peau où il fore une galerie épidermique, le «sillon» scabieux; elle se transmet par contact cutané direct. Les espaces interdigitaux, les poignets, les aisselles, les mamelons, les fesses et les parties génitales (ainsi que la face chez l'enfant) sont les zones les plus exposées, la tête et le cou étant respectés sauf parfois chez le nourrisson et l'immunodéprimé. Un prurit intense, à recrudescence nocturne, précède l'apparition, 6-8 semaines après la primo-infestation, de lésions localisées érythémateuses et excoriées. Ultérieurement, on peut observer des lésions papuleuses et ortiées n'importe où sur le corps. Le diagnostic présomptif s'appuie sur la clinique et des antécédents de prurit, spécialement nocturne. On observe parfois chez des sujets âgés ou immunodéprimés une infestation massive, réalisant souvent un tableau de gale croûteuse.

Prévention et prise en charge

Tout l'entourage intime du patient doit être traité de façon à prévenir une infestation ou une réinfestation. Le benzoate de benzyle est un antiscabieux peu coûteux. Il faut l'appliquer sur tout le corps, depuis le cuir chevelu jusqu'à la plante des pieds, en veillant à protéger les yeux. Il n'est pas nécessaire de prendre un bain au préalable; en revanche, il faut laver les vêtements et la literie ou les aérer à l'extérieur pendant 72 heures pour prévenir une réinfestation. Le schéma classique consiste dans l'application, deux jours de suite, le soir au coucher, d'une lotion à 25%. Souvent, on complète ce traitement par une application unique, 3 jours plus tard, le soir. La perméthrine en crème à 5% est tout aussi efficace et moins irritante, mais elle coûte plus cher. Le lindane est moins onéreux, mais son utilisation est à exclure chez le nourrisson ou le jeune enfant à cause du risque de convulsions. En outre, ce produit s'accumule dans l'environnement. Une solution de remplacement mieux adaptée au jeune nourrisson, consiste dans l'application une fois par jour 7 jours de suite de soufre précipité à 6-10%, sous forme de crème ou de pâte.

Il existe d'autres antiscabieux ou produits anti-poux en lotion ou shampoing, à savoir le sulfirame, le carbaril, le crotamiton et la phénothrine.

vers la section précédente
vers la section suivante
 
 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 1 décembre 2019