Fiches modèles OMS d'information à l'usage des prescripteurs: Médicaments utilisés en dermatologie
(1999; 132 pages) [English] [Spanish] Voir le document au format PDF
Table des matières
Afficher le documentPréface
Afficher le documentIntroduction
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuParasitoses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPiqûres et morsures d'insectes et d'arachnides
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMycoses superficielles
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMycoses sous-cutanées
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuInfections bactériennes
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuInfections virales
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatites
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDystrophies cutanées squameuses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatoses papulo-squameuses
Afficher le documentDermites médicamenteuses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuTroubles de la pigmentation
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuLésions précancéreuses et tumeurs malignes
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPhotodermatoses
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuDermatoses bulleuses
Afficher le documentAlopécie en plaques
Afficher le documentUrticaires
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAffections fréquentes de l'enfant
Afficher le documentAcné vulgaire
Afficher le documentPrurit
Afficher le documentUlcères tropicaux
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntimicrobiens
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntifongiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntiseptiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuKératoplastiques et kératolytiques
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAntiscabieux et pédiculicides
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAnti-inflammatoires et antiprurigineux1
Fermer ce répertoireAntiallergiques et médicaments du choc anaphylactique
Afficher le documentChlorphénamine
Afficher le documentAntihistaminiques divers
Afficher le documentEpinéphrine
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuPhotoprotecteurs (filtres et écrans solaires)
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuMédicaments divers
Ouvrir ce répertoire et afficher son contenuAnnexe
Afficher le documentBibliographie OMS Thématique
Afficher le documentCouverture Arrière
 

Epinéphrine

Solution injectable, 1 mg (sous forme d'hydrogénotartrate) en ampoules de 1 ml

Généralités

L'épinéphrine (DCI de l'adrénaline) est un sympathomimétique qui stimule les récepteurs adrénergiques, tant alpha que bêta. Elle est sécrétée en même temps que la norépinéphrine (noradrénaline) par la médullosurrénale en réaction à un stress. L'activation des récepteurs alpha accroît la pression sanguine et provoque une vasoconstriction périphérique, tandis que celle des récepteurs bêta provoque une bronchodilatation et exerce une action cardiaque inotrope positive.

Données cliniques

Indications

Choc anaphylactique.

Posologie et administration

Adulte et enfant: chaque fois que ce traitement est nécessaire, on commencera par une injection i.m. immédiate de 0,5 - 1,0 ml de solution d'épinéphrine à 1:1000. L'injection de plus de 2 ml sur une durée de 5 minutes comporte toujours un risque d'arythmie et d'hypertension. Si les effets circulatoires bénéfiques ne sont que transitoires, il faut envisager l'utilisation d'un liquide de remplissage vasculaire.

Précautions d'emploi

Il n'existe pas de contre-indication absolue à l'utilisation de l'épinéphrine pour le traitement d'urgence du choc anaphylactique, accident à risque d'évolution fatale. Toutefois, des précautions particulières s'imposent chez les sujets atteints d'hypertension, d'athéroslérose coronarienne, d'insuffisance vasculaire cérébrale, de bloc cardiaque, de thyréotoxicose ou de diabète, car il existe alors un risque de variations fortes et imprévisibles des chiffres tensionnels.

Interactions médicamenteuses

Le risque de troubles du rythme est accru quand l'épinéphrine est administrée à des patients sous glucoside digitalique, quinidine, antidépresseur tricyclique ou hormone thyroïdienne.

Surdosage

Les crises d'hypertension paroxystique et les troubles du rythme à risque d'évolution fatale, peuvent être maîtrisés par le propranolol ou d'autres bêta-bloquants.

Conditions de conservation

Conserver les ampoules à l'abri de la lumière.

 

vers la section précédente
vers la section suivante
 
 
Le Portail d'information - Médicaments essentiels et produits de santé a été conçu et est maintenu par l'ONG Human Info. Dernière mise à jour: le 1 décembre 2019