Documento completo  |  Capítulo completo  |  Expandir índice  |  Versión HTML imprimible
Les comités pharmaceutiques et thérapeutiques - Guide pratique
(2004; 160 pages) [English] [Spanish] [Vietnamese] Ver el documento en el formato PDF
Resumen
L'usage inefficace et irrationnel des médicaments est un problème très répandu à tous les niveaux des soins de santé (Hogerzeil 1995). En termes de coût par personne, le gaspillage résultant des inefficacités et de l'usage irrationnel des médicaments tend à être maximal dans les hôpitaux; cette situation est particulièrement préoccupante car les ressources sont en général limitées et les prescripteurs qui travaillent dans la communauté s'inspirent souvent des pratiques de prescription des hôpitaux. Il serait possible de réduire de nombreuses sources de gaspillage en suivant quelques principes simples de gestion et d'utilisation des médicaments. Mais il est difficile de faire appliquer ces principes car des personnels de nombreuses disciplines sont impliqués dans les différents aspects de la gestion et de l'utilisation des médicaments et, souvent, ils n'ont pas la possibilité de se réunir pour travailler ensemble à l'élaboration et à la mise en œuvre de politiques pharmaceutiques appropriées. En milieu hospitalier, un comité pharmaceutique et thérapeutique (CPT) offre une telle possibilité, en permettant à toutes les personnes concernées de travailler ensemble à l'amélioration des soins de santé. A ce titre, le CPT peut être considéré comme outil de promotion de l'usage plus efficace et plus rationnel des médicaments. Dans de nombreux pays développés, il a été démontré qu'un CPT fonctionnel constituait l'une des structures hospitalières les plus efficaces pour résoudre les problèmes d'utilisation des médicaments (Weekes & Brookes 1996). Cependant, bien des pays en développement n'en possèdent pas et dans d'autres ils ne fonctionnent pas efficacement. Le présent manuel se propose d’offrir des directives pratiques aux médecins, pharmaciens, directeurs d’hôpitaux et autres professionnels qui peuvent oeuvrer au sein d’un CPT ou s’intéressent à la façon d’améliorer la qualité et le rapport coût-efficacité des soins. Les lignes directrices qui figurent dans le présent manuel s’adressent à toutes les catégories de CPT, dans les hôpitaux publics ou privés, de l’établissement de district au centre de recours tertiaire. Comme les systèmes de santé diffèrent largement selon les pays, toutes les informations présentées ne seront pas utilisables par l’ensemble des CPT. Les informations qui ne s’adressent qu’aux niveaux supérieurs des soins de santé sont signalées dans le texte.
Índice de contenido
Ver el documentoAbréviations
Ver el documentoPréface
Abrir esta carpeta y ver su contenido1. Introduction
Abrir esta carpeta y ver su contenido2. Structure et organisation d'un comité pharmaceutique et thérapeutique
Abrir esta carpeta y ver su contenido3. Gestion du processus du formulaire
Abrir esta carpeta y ver su contenido4. Evaluation des nouveaux médicaments
Abrir esta carpeta y ver su contenido5. Assurer l'innocuité et la qualité des médicaments
Abrir esta carpeta y ver su contenido6. Outils pour l'étude de l'utilisation des médicaments
Abrir esta carpeta y ver su contenido7. Promotion de l'usage rationnel des médicaments
Abrir esta carpeta y ver su contenido8. Antimicrobiens et injections
Abrir esta carpeta y ver su contenido9. Pour démarrer
Ver el documentoGlossaire1
Ver el documentoBibliographie
Ver el documentoPour en savoir plus
Ver el documentoAdresses et sites Internet utiles
 

Les comités pharmaceutiques et thérapeutiques - Guide pratique

WHO/EDM/PAR/2004.1

Veuillez vous rendre à la Table des Matières pour avoir accès à la publication entière.

Organisation mondiale de la Santé
Département Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques
Genève, Suisse

En collaboration avec
Management Sciences for Health
Center for Pharmaceutical Management
Rational Pharmaceutical Management Program
Arlington, Virginia, Etats-Unis d'Amérique

Auteurs

Kathleen Holloway1 (Directeur de la publication) Terry Green2avec des contributions de: Edelisa Carandang,1 Hans Hogerzeil,1 Richard Laing,3 David Lee2

Le texte du présent document a été revu (dans sa version originale en anglais) par: John Chalker,2 Mary Couper,1 Andrew Creese,1 Marthe Everard,1 Anna Paula di Felici,4 Chris Forshaw,5 David Henry,6 Yvan Hutin,7 Sabine Kopp,1 Souly Phanouvong,8 Clive Ondari,1 Lembit Rago,1 Marcus Reidenberg,9 Budiono Santoso,10 Anthony Savelli2 et Rosamund Williams.4

1 Département Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques (EDM), Organisation mondiale de la Santé, Genève, Suisse

2 Management Sciences for Health (MSH), Washington DC, Etats-Unis d'Amérique*

3 Department of International Health, Boston University, Boston, Massachusetts, Etats-Unis d'Amérique

4 Département Maladies transmissibles: surveillance et action, Organisation mondiale de la Santé, Genève, Suisse

5 Uganda Health Sector Programme Support, Danida, Kampala, Ouganda

6 Department of Clinical Pharmacology, University of Newcastle, New South Wales, Australie

7 Réseau mondial pour la sécurité des injections, Département Sécurité transfusionnelle et technologie clinique, Organisation mondiale de la Santé, Genève, Suisse

8 Global Assistance Initiatives, United States Pharmacopeia, Maryland, Etats-Unis d'Amérique

9 Division of Clinical Pharmacology, Weill Medical College of Cornell University, New York, Etats-Unis d'Amérique

10 Bureau régional du Pacifique occidental, Organisation mondiale de la Santé, Manille, Philippines

* Le Rational Pharmaceutical Management Plus Program de MSH est soutenu par l'US Agency for International Development, dans le cadre de l'accord de coopération NA HRN-A-00-00-00016-00.


© Organisation mondiale de la Santé, 2005

Tous droits réservés

Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent, tableaux et cartes compris, n'impliquent de la part du Secrétariat de l'Organisation mondiale de la Santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir encore fait l'objet d'un accord définitif.

La mention de firmes et de produits commerciaux n'implique pas que ces firmes et produits commerciaux sont agréés ou recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé de préférence à d'autres. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique qu'il s'agit d'un nom déposé.

L'Organisation mondiale de la Santé ne garantit pas l'exhaustivité et l'exactitude des informations contenues dans la présente publication et ne saurait être tenue responsable de tout préjudice subi à la suite de leur utilisation.

Conception graphique: minimum graphics

 

Ir a la siguiente sección
 
 
El Portal de Información - Medicamentos Esenciales y Productos de Salud de la OMS fue diseñado y es mantenido por la ONG Human Info. Última actualización: le 10 febrero 2015