Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] Ver el documento en el formato PDF
Índice de contenido
Ver el documentoRemerciements
Ver el documentoAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Abrir esta carpeta y ver su contenidoPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
Abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre 1. Examen global
Abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre 2. Défis
Abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
Cerrar esta carpetaChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
Ver el documento5.1 Politique: Intégrer la MTR/MCP aux systèmes nationaux de soins de santé, de manière appropriée, en développant et en mettant en oeuvre des politiques et programmes nationaux de MTR/MCP
Ver el documento5.2 Innocuité, efficacité et qualité: Promouvoir l’innocuité, l’efficacité et la qualité de la MTR/MCP en étendant la base de connaissances sur la MTR/MCP et en fournissant des conseils sur la réglementation et les normes de qualité
Ver el documento5.3 Accès: Accroître la disponibilité et l’abordabilité de la MTR/MCP, de manière appropriée, en mettant l’accent sur l’accès pour les populations pauvres
Ver el documento5.4 Usage rationnel: Promouvoir un usage thérapeutique correct de la MTR/MCP appropriée par les prestataires et les consommateurs
Ver el documentoAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Abrir esta carpeta y ver su contenidoAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
Ver el documentoRéférences
Ver el documentoContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
Ver el documentoCouverture arrière
 

Chapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005

Réduire la mortalité, la morbidité et les handicaps excessifs, particulièrement chez les populations pauvres et marginalisées, est l’une des directions stratégiques de l’OMS pour 2002 - 2005.60 Etant donné que la MTR est une forme de soins de santé hautement accessible et abordable dans de nombreux pays à faible revenu, l’OMS encourage son inclusion à des régimes visant à améliorer le statut sanitaire lorsqu’elle est prouvée sûre et efficace.

En même temps, le vieillissement de la population mondiale entraîne une incidence croissante de maladies chroniques et la MTR/MCP offre un moyen potentiel de gérer de telles maladies. En effet, dans les pays développés, de plus en plus de personnes utilisent la MTR/MCP, en combinaison avec ou à la place de l’allopathie, pour aider à soulager la douleur chronique et/ou améliorer la qualité de la vie.

Cependant, plusieurs objectifs doivent être réalisés pour assurer un usage optimal de la MTR/MCP. En même temps, les ressources de l’OMS sont limitées et ses efforts doivent être orientés de manière à satisfaire les plus grands besoins sanitaires du plus grand nombre. Les objectifs spécifiques en matière de MTR/MCP pour 2002 - 2005 sont, en conséquence, d’aider les pays à:

- intégrer la MTR/MCP aux systèmes de soins de santé nationaux, de manière appropriéej, en développant et en mettant en oeuvre des politiques et programmes nationaux de MTR/MCP

- promouvoir la sécurité, l’efficacité et la qualité de la MTR/MCP en étendant la base des connaissances sur la MTR/MCP et en fournissant des conseils sur la réglementation et les normes d’assurance qualité

- accroître la disponibilité et l’abordabilité de la MTR/MCP, de manière appropriée, en mettant l’accent sur l’accès pour les populations pauvres

- promouvoir un usage thérapeutique correct de la MTR/MCP appropriée par les prestataires et les consommateurs.

j Le terme «appropriée» est interprété comme faisant référence aux soins de santé de MTR/MCP qui ne coûtent pas davantage et qui ne sont pas moins sûrs et efficaces que les soins allopathiques recommandés pour la maladie ou le problème de santé.

Chacun de ces objectifs comprend deux ou trois éléments, avec des résultats escomptés (Tableau 13). Un indicateur critique a également été inclus pour chaque objectif et sera utilisé pour aider à évaluer le travail de l’OMS dans ce domaine. Par ailleurs, plusieurs enquêtes concernant les politiques de MTR/MCP ainsi que la réglementation et l’usage de la MTR/MCP seront effectuées en coopération avec les États membres et les ONG pour évaluer la progression.

Au cours des quatre prochaines années, l’OMS donnera la priorité aux deux premiers objectifs: développement et mise en oeuvre de politiques nationales de MTR/MCP et promotion de l'innocuité, de l'efficacité et de la qualité de la MTR/MCP. Ceci impliquera un travail sur la réglementation des produits à base de plantes et autres produits de MTR/MCP. Il sera également nécessaire de se concentrer sur la consolidation des méthodologies de recherche et sur l’amélioration de la qualité, de la quantité et de l’accessibilité de preuves cliniques pour soutenir les revendications d’efficacité de la MTR/MCP.

«L’abondance d’expérience et de connaissances cliniques accumulée au sein de la médecine traditionnelle mérite d’être reconnue et combinée à une recherche méthodologique correcte consacrée à l’étendue et aux limites des pratiques traditionnelles. Les patients, gouvernements, tradipraticiens et praticiens de médecine moderne ont tous à gagner de la pratique factuelle de la médecine traditionnelle. Le soutien de la communauté scientifique et des praticiens de médecine moderne sera nécessaire pour que la médecine traditionnelle soit intégrée aux services de santé.»61

Tableau 13. Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle 2002-2005: objectifs, composantes et résultats escomptés

Objectifs

Composantes

Résultats escomptés

POLITIQUE: Intégrer la MTR/MCP aux systèmes de soins de santé nationaux de manière appropriée, en développant et mettant en œuvre des politiques* et des programmes de MTR/MCP nationales

1. Reconnaissance de la MTR/MCP
Aider les pays à développer des politiques et programmes de MTR/MCP

1.1 Soutien accru des gouvernements pour la MTR/MCP par le biais de politiques nationales de MTR/MCP exhaustives
1.2 MTR/MCP pertinente intégrée aux services du système de soins de santé national

 

2. Protection et préservation des savoirs indigènes en MTR relatifs à la santé
Aider les pays à développer des stratégies pour protéger leurs connaissances indigènes en MTR

2.1 Enregistrement et préservation accrus des connaissances indigènes de la MTR, y compris développement de bibliothèques numériques de MTR

INNOCUITE, EFFICACITE ET QUALITE: Promouvoir l'innocuité, l'efficacité et la qualité de la MTR/MCP en étendant la base de connaissances sur la MTR/MCP et en fournissant des conseils sur la réglementation et les normes d'assurance qualité

3. Base factuelle pour la MTR/MCP
Accroître l'accès et l'étendue des connaissances sur l'innocuité, l'efficacité et la qualité de la MTR/MCP, en mettant l'accent sur les problèmes sanitaires prioritaires tels que le paludisme et le VIH/SIDA

3.1 Amélioration de l'accès et de l'étendue de la connaissance de la MTR/MCP par la création de réseaux et l'échange d'information exacte
3.2 Etudes techniques de recherches sur l'usage de la MTR/MCP pour la prévention, le traitement et la gestion de maladies et états courants
3.3 Soutien sélectif de la recherche clinique sur l'usage de la MTR/MCP pour les problèmes de santé prioritaires tels que le paludisme, le VIH/SIDA et autres maladies courantes

 

4. Réglementation des médicaments à base de plantes
Soutenir les pays au niveau de l'établissement de systèmes réglementaires efficaces pour l'enregistrement et l'assurance qualité des médicaments à base de plantes

4.1 Réglementation nationale, établie et mise en œuvre, des médicaments à base de plantes, y compris enregistrement
4.2 Surveillance de l'innocuité des médicaments à base de plantes et autres produits et thérapies de MTR/MCP

 

5. Directives sur l'innocuité, l'efficacité et la qualité
Développer et soutenir la mise en œuvre de directives techniques pour assurer l'innocuité, l'efficacité et le contrôle de la qualité des médicaments à base de plantes et autres produits et thérapies de MTR/MCP

5.1 Directives techniques et méthodologie pour évaluer l'innocuité, l'efficacité et la qualité de la MTR/MCP
5.2 Critères des données factuelles sur l'innocuité, l'efficacité et la qualité des thérapies de MTR/MCP

ACCÈS: Accroître la disponibilité et l'abordabilité de la MTR/MCP, de manière appropriée, en mettant l'accent sur l'accès pour les populations pauvres

6. Reconnaissance du rôle des tradipraticiens dans les soins de santé
Promouvoir la reconnaissance du rôle des tradipraticiens dans les soins de santé en encourageant l'interaction et le dialogue entre tradipraticiens et allopathes

6.1 Critères et indicateurs, dans la mesure du possible, pour mesurer la rentabilité et l'accès équitable à la MTR/MCP
6.2 Fourniture accrue de MTR/MCP appropriée par le biais des services de santé nationaux
6.3 Nombre accru d'organisations nationales de prestataires de MTR/MCP

 

7. Protection des plantes médicinales
Promouvoir un usage et une culture durables des plantes médicinales

7.1 Directives pour une bonne pratique agricole en ce qui concerne les plantes médicinales
7.2 Usage durable des ressources de plantes médicinales

USAGE RATIONNEL: Promouvoir un usage thérapeutique correct de la MTR/MCP appropriée par les prestataires et les consommateurs

8. Usage correct de la MTR/MCP par les prestataires
Accroître la capacité des prestataires de MTR/MCP à utiliser correctement les produits et thérapies de MTR/MCP

8.1 Formation de base aux thérapies de MTR/MCP couramment utilisées pour les allopathes
8.2 Formation de base aux soins de santé primaires pour les tradipraticiens

 

9. Usage correct de la MTR/MCP par les consommateurs
Accroître la capacité des consommateurs à prendre des décisions informées sur l'usage des produits et thérapies de MTR/MCP

9.1 Information fiable pour les consommateurs sur l'usage correct des thérapies de MTR/MCP
9.2 Meilleure communication entre les praticiens allopathes et leurs patients en ce qui concerne l'usage de la MTR/MCP

* A l'exception de la Chine, de la République populaire démocratique de Corée, de la République de Corée et du Vietnam, une telle intégration n'a eu lieu nulle part. Ceci souligne le fait que dans certains pays, une évaluation nationale est nécessaire pour déterminer quelles modalités de MTR/MCP peuvent être le mieux intégrées au système national de soins de santé.

Ir a la sección anterior
Ir a la siguiente sección
 
 
El Portal de Información - Medicamentos Esenciales y Productos de Salud de la OMS fue diseñado y es mantenido por la ONG Human Info. Última actualización: le 29 agosto 2014