Rapport de quantification des intrants antirétroviraux : Période octobre 2014 à décembre 2017 - Mars 2016, Bamako, Mali
(2016; 58 pages)

Coulibaly E, Toure C, Dicko A. Rapport de quantification des antirétroviraux : Période octobre 2014 à décembre 2017, Bamako, Mali. Présenté à l’Agence des États-Unis pour le Développement International par le Programme des systèmes pour l’amélioration de l’accès aux produits et services pharmaceutiques (SIAPS). Arlington, VA: Management Sciences for Health ; 2016.

Abstract

Au Mali, l’objectif de la Politique pharmaceutique nationale est de garantir un accès équitable aux médicaments essentiels de qualité aux populations et promouvoir leur usage rationnel. Dans ce contexte, la disponibilité des intrants pour la prévention et la prise en charge de l’infection à VIH est une composante essentielle des stratégies globales de lutte contre le VIH et le SIDA préconisée et adoptée par la Cellule Sectorielle de Lutte contre le SIDA (CSLS).

La quantification, composante du cycle de gestion des médicaments, est le processus qui permet l’estimation de la quantité nécessaire d’un produit pour satisfaire les besoins d’approvisionnement. Elle permet d’estimer les quantités requises, le financement nécessaire pour son achat et le calendrier de livraison (plan d’approvisionnement) afin de garantir un approvisionnement continu au sein d’un programme de santé donné.

Par décision N° 2013-1592 MS-SG du 27/12/2013, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a mis en place un Comité Technique de Coordination et de Suivi de la Gestion des Médicaments Essentiels regroupant tous les intervenants du secteur pharmaceutique. Ce comité a en son sein un sous-comité chargé de la quantification avec des groupes de travail par programme de santé.

Le sous-comité de quantification se réunit annuellement pour l’expression des besoins et semestriellement pour la révision des besoins et la mise à jour des plans d’approvisionnement. Les résultats des travaux de ce sous-comité de quantification sont soumis au comité national de coordination pour validation.

Au Mali, l’estimation des besoins en produits pharmaceutiques représente un défi, au regard des contraintes qui sont:

  • les difficultés de remontée de données de consommation,
  • insuffisance dans le respect des directives de prise en charge, et
  • le besoin de formation du personnel chargé de la prise en charge des bénéficiaires et de la gestion des intrants.

Pour parvenir à une estimation rationnelle des besoins en produits de santé, la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) en coordination avec le CSLS, avec l’appui technique et financier du programme des systèmes pour l’amélioration de l’accès aux produits et services pharmaceutiques (SIAPS par son sigle anglais) implémenté par MSH, a organisé l’atelier de quantification pour les intrants de lutte contre le VIH/SIDA en décembre 2014.

Related documents
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 29, 2018