Politique Nationale de Santé (PNS). Loi d'Orientation Décennale - République Togolaise, Septembre 2011
(2011; 25 pages)

Abstract

L’Etat togolais, conscient de l’importance de la santé dans le processus général de développement du pays, a reconnu le droit à la santé du citoyen togolais à travers sa constitution et s’emploie à faire de la promotion sanitaire un des domaines prioritaires de l’action gouvernementale. Afin d’améliorer l’état de santé de la population, le Togo a initié depuis les années 1990 la réforme du secteur de la santé axée sur la mise en oeuvre des soins de santé primaires sur la base de la déclaration de Lusaka et de la stratégie de l’Initiative de Bamako.

En septembre 1998, le gouvernement togolais a adopté pour la première fois une Politique Nationale de Santé (PNS). L’objectif fondamental de cette politique était de réduire les taux de mortalité et de morbidité liés aux maladies transmissibles et non transmissibles à travers une réorganisation et une meilleure gestion du système de santé et une amélioration continue de l’accessibilité de tous, particulièrement les plus vulnérables dont le couple mère-enfant, aux services de santé de bonne qualité.

Deux Plans Nationaux de Développement Sanitaires (PNDS 2002-2006 et 2009-2013) et diverses stratégies nationales spécifiques à des problèmes prioritaires de santé publique ont soutenu la mise en oeuvre de la PNS de 1998.

Cependant, la mise en oeuvre de ces différents plans est intervenue dans un contexte socio-politique et économique difficile marqué par la raréfaction des ressources due en partie à une réduction significative de la coopération internationale, ce qui n’a pas permis d’atteindre tous les objectifs d’amélioration de la santé attendus.

En 2008, le gouvernement togolais s’est engagé dans une stratégie nationale de développement basée sur la réduction de la pauvreté (DSRP-C). La santé a été intégrée dans cette stratégie afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie, de la productivité au travail, de la cohésion familiale et communautaire, de la création d’un habitat et environnement durables et enfin d’être un levier à la réduction de la pauvreté et à l’intégration sociale.

En mai 2010, le Togo a adhéré au Partenariat International pour la Santé et initiatives apparentées (IHP+). En adhérant à ce pacte mondial, le Togo s’est engagé dans la réforme du système de santé et la réalisation d’interventions sanitaires à haut impact capables de produire des résultats en termes d’amélioration de la santé des populations dans un contexte de partenariat innovant en application de la Déclaration de Paris (2005) et du Plan d’action d’Accra (2007).

 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: August 29, 2014