Liste nationale des médicaments essentiels, révision Novembre 2007. République démocratique du Congo
(2007; 21 pages)

Abstract

En RDC, l’approvisionnement en médicaments a connu plusieurs étapes de l’époque coloniale jusqu’ à nos jours, tout en subissant les effets des situations socio-politico-économiques du pays.

Son évolution permet de dégager 4 périodes importantes :

  1. l’époque coloniale ;
  2. de l’indépendance a 1975 ;
  3. de 1975 a 2000 ;
  4. de 2000 a ce jour.

A l’époque coloniale, le médicament était pris en charge par l’Etat et distribué gratuitement à la population en vue de garantir sa santé, facteur importante pour la production en faveur de la métropole.

Apres l’indépendance, l’Etat congolais a continué avec la même stratégie à savoir : l’acquisition des médicaments par le pouvoir public et leur distribution toujours gratuite au travers des structures sanitaires du pays.

En 1973, les autorités politiques de l’époque procèdent à la Zaïrianisation de toutes les sociétés appartenant aux étrangers. C’est ainsi qu’en 1975, ce processus intéressera les grandes firmes pharmaceutiques internationales installées au pays. L’approvisionnement du pays en médicaments devient difficile et irrégulier. Pour faire face a cette situation, la RDC souscrit à la politique des soins de santé pour tous, c’est- à -dire les soins accessibles à la majorité de la population. Cela constituera la stratégie des soins de santé primaires adaptée pour le pays.

Pour ce faire, une première liste des médicaments essentiels est élaborée en 1978, à Mbanza- Ngungu. Elle sera révisée en 1991, en 2001 puis en 2005.

Le contexte épidémiologique actuel de la RDC se caractérise par la réémergence des maladies endémiques (tuberculose, lèpre, trypanosomiase, VIH/SIDA, diarrhée…) et des maladies épidémiques autrefois contrôlées (cholera, peste, méningite…). Pour lutter contre ces pathologies, de nouvelles molécules et combinaisons thérapeutiques sont continuellement mises au point et donc disponibles (ARV, ACT, Zinc, SRO, antituberculeux). D’où la nécessité et l’indication de réviser la liste nationale des médicaments essentiels actuelle.

 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014