Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Médicaments contrefaits - Guide pour l'élaboration de mesures visant à éliminer les médicaments contrefaits
(2000; 64 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRésumé d’orientation
Open this folder and view contents1. Introduction
View the document2. Aperçu général du problème
View the document3. Répercussions sur la santé publique
View the document4. Facteurs favorisant la contrefaçon
Open this folder and view contents5. L’élaboration de stratégies nationales
Open this folder and view contents6. Mesures spécifiques
Open this folder and view contents7. Evaluation du problème au niveau national
Open this folder and view contents8. Inspection de produits pharmaceutiques soupçonnés d’être contrefaits, falsifiés ou de ne pas répondre aux normes
Open this folder and view contents9. Méthodes d’essai
Open this folder and view contents10. Elaboration de programmes de formation: inspection et examen des produits pharmaceutiques contrefaits
View the document11. Conclusion
View the documentRéférences
View the documentBibliographie
View the documentRemerciements
View the documentGlossaire
 

3. Répercussions sur la santé publique

Dans la plupart des cas, les médicaments contrefaits ne sont pas équivalents aux produits authentiques du point de vue de la qualité, de l’innocuité et de l’efficacité. Même si leur qualité est correcte et même s’ils renferment la dose exacte de principe actif, leur production et leur distribution ne rentrent pas dans le domaine d’activité de l’autorité de réglementation pharmaceutique (ARP) du pays concerné. Cela signifie que tout défaut associé ou toute réaction indésirable ne sera pas facilement répéré ni contrôlé et que, si nécessaire, il ne sera pas possible de rappeler avec une efficacité suffisante le produit.

Jusqu’à présent, les médicaments contrefaits découverts ont été rarement efficaces. Dans de nombreux cas, ils étaient même positivement dangereux et nocifs pour la santé publique en termes de souffrances pour les personnes et de charge pesant sur les services de santé. Il arrive que les patients ne réagissent pas au traitement aussi rapidement qu’ils le devraient ou que même, dans certains cas, il n’y ait aucune réaction. En cas de traitements par des antibiotiques ou des vaccins contrefaits et inefficaces, les effets nuisibles peuvent affecter une grande partie de la population. Dans les cas extrêmes, on pourra observer de graves effets sur la santé ou l’aggravation des pathologies traitées à cause des éléments nocifs qu’ils contiennent éventuellement. Par exemple, l’incorporation frauduleuse ou erronée de diéthylène glycol dans des préparations pharmaceutiques a entraîné la mort de 500 personnes, pour la plupart des enfants. Une fois ingéré, le diéthylène glycol peut attaquer le système nerveux central, le foie et les reins et provoquer une insuffisance rénale mortelle. Dans un autre cas, des comprimés placebo, ne renfermant donc aucun principe actif, auraient été volés et vendus comme contraceptifs avec pour résultat des grossesses non désirées.

Suite à ces effets dommageables, les médicaments contrefaits peuvent entamer la confiance que le public place dans les systèmes et les professionnels de santé, les fournisseurs et les vendeurs de médicaments authentiques, l’industrie pharmaceutique et les ARP nationales. La mention d’une fausse provenance sur l’étiquetage peut également être préjudiciable à la réputation et aux finances du fabricant actuel ou d’origine dont le nom est utilisé frauduleusement.

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 29, 2018