Indicateurs pour le suivi de la mise en oeuvre des politiques pharmaceutiques nationales
(1996; 264 pages) [English] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
Open this folder and view contentsChapitre I: Introduction
Open this folder and view contentsChapitre II: Conception du guide
Open this folder and view contentsChapitre III: Listes modèles d’indicateurs
Close this folderChapitre IV: Méthode de calcul des indicateurs
View the documentOrganiser la collecte des données
View the documentRéunir les données
View the documentAnalyser et interpréter les résultats
View the documentConduire les enquêtes
View the documentCalcul de la valeur d’un panier de médicaments
Open this folder and view contentsChapitre V: Présentation détaillée des indicateurs
Open this folder and view contentsAnnexe 1: Formulaires de collecte de données
View the documentAnnexe 2: Glossaire
View the documentAnnexe 3: Table de nombres aléatoires
View the documentCouverture arrière
 

Analyser et interpréter les résultats

Etape 13: Calculer les indicateurs

Une fois en possession des données nécessaires au calcul des indicateurs, qu’elles proviennent des entretiens, des revues documentaires ou des enquêtes, on doit les dépouiller et les traiter. Le traitement des données devra être soigneusement conçu et les ressources nécessaires pour cette étape devront avoir été identifiées avant le démarrage de la collecte. Le traitement des données sera d’autant plus facile que la conception des formulaires sera meilleure. C’est l’unité de suivi, à laquelle parviendront tous les formulaires remplis au cours des entretiens, des examens documentaires et des enquêtes, qui assurera l’essentiel du traitement. On peut effectuer sans peine à la main les calculs et le traitement; on peut aussi utiliser un ordinateur et une application de tableur pour entrer les données, les traiter et produire les rapports. Un programme (Excel 5.0 sous Windows) est proposé afin de faciliter le traitement des données et est disponible sur demande auprès du Programme d’Action pour les Médicaments essentiels.

Pour les indicateurs généraux, l’unité de suivi pourra reporter les données sur un formulaire comme celui proposé à l’annexe 1 et intitulé «Formulaire récapitulatif N° 1». Pour les indicateurs structurels, l’unité de suivi pourra reporter les «oui/non» sur un formulaire comme celui proposé à l’annexe 1 et intitulé: «Formulaire récapitulatif N° 2».

Pour les indicateurs de performance et les indicateurs de résultats, le traitement demande en revanche plus d’attention: les données (numérateur et dénominateur) entrant dans le calcul d’un indicateur sont parfois recueillies dans des lieux différents (centre, périphérie,...) par des moyens différents (analyse documentaire, entretiens ou enquêtes) et consignées sur des formulaires distincts. Les indicateurs de performance et la majorité des indicateurs de résultats revêtent la forme d’un pourcentage. Une fois calculés, ces pourcentages seront reportés sur des formulaires comme ceux proposés à l’annexe 1 et intitulés: «Formulaire récapitulatif N° 3» et «Formulaire récapitulatif N° 4».

La méthode de calcul de l’indicateur dépend du type de renseignements nécessaires pour le numérateur et le dénominateur.

Exemple 1

Pour calculer le pourcentage de points de vente ou de distribution de médicaments inspectés pendant l’année écoulée (PR1), on devra compter les points de vente inspectés, diviser le nombre obtenu par le nombre total des points de vente dans le pays, puis multiplier ce quotient par 100:

Les données utilisées pour cet indicateur sont relativement simples à obtenir, les deux termes du quotient provenant habituellement de la même source, à l’échelon central.

Exemple 2

Le calcul de certains indicateurs exige plus de temps. C’est ainsi que pour calculer le pourcentage de médicaments vendus figurant sur la liste nationale des médicaments essentiels (PR10), il faudra compter tous les médicaments de la liste des médicaments essentiels qui ont été consignés sur le formulaire N° 1, diviser le nombre obtenu par le nombre total des médicaments vendus puis multiplier ce quotient par 100:

Le calcul de cet indicateur requerra probablement certains efforts de la part de l’unité de suivi pour classer les médicaments en deux catégories: ceux qui figurent sur la liste des médicaments essentiels et les autres. Le formulaire N° 1 a été conçu pour faciliter cette tâche.

Exemple 3

Dans d’autres cas, les données pour le numérateur et le dénominateur proviennent de sources différentes. Par exemple, pour calculer la valeur au prix de détail d’un panier de médicaments par rapport à la valeur CIF ou départ usine du même panier (PR30), on devra, pour les prix de détail, exploiter les données provenant d’une enquête menée auprès d’un échantillon de points de vente (cf. le formulaire de collecte N° 1) et, pour les prix CIF ou départ usine, celles obtenues à l’échelon central.

Exemple 4

Lorsque l’on calcule les indicateurs pour la première fois, certains dénominateurs ne sont pas disponibles. C’est ce qui se produit pour l’indicateur PR31 (Coût moyen d’une ordonnance, sur moyenne des coûts constatés au cours des trois années précédentes). On peut alors recourir à une estimation faite avec le concours du personnel responsable du domaine concerné et en prenant connaissance des études traitant de la question, s’il en existe. Si c’est impossible, on ne calculera l’indicateur qu’à partir de la seconde année.

On trouvera au chapitre V tout ce qui intéresse le calcul de chaque indicateur en particulier.

Etape 14: Contrôler la qualité des données au moment du traitement et de l’analyse

D’ordinaire, un premier contrôle des données a lieu sur le terrain pour s’assurer qu’elles ont été collectées et consignées correctement. On vérifiera cependant à nouveau lors de leur traitement qu’elles sont complètes et cohérentes. Si certains formulaires n’ont pas été entièrement remplis, les données requises pour certains indicateurs seront lacunaires. A ce stade il est, en règle générale, encore possible de réunir l’information manquante. En fait, il est plus important que les données soient cohérentes que complètes, étant donné que les renseignements doivent contribuer à évaluer les activités, reconnaître les problèmes et proposer des changements en matière de gestion et de politique. Si les données semblent incohérentes, il serait souhaitable de les examiner avec la personne chargée de la collecte, ou bien de demander des éclaircissements aux personnes interrogées.

Si l’on ne peut corriger des données à l’évidence incohérentes, on les écartera du traitement et de l’analyse, en pesant toutefois bien cette décision: une mise au rebut trop large peut obérer la validité des résultats.

Si l’on utilise un ordinateur, on contrôlera en outre le codage et la saisie des données.

Etape 15: Présenter les résultats

A la fin de l’opération, l’unité de suivi préparera à l’intention de l’organisme ayant sollicité l’étude (c’est-à-dire, habituellement, le service du ministère de la santé qui est chargé de la politique pharmaceutique nationale) un rapport récapitulant les renseignements obtenus ainsi que les résultats et conclusions des travaux. Ce document, sur lequel se fonderont les décisions ultérieures en matière de stratégies et politique pharmaceutique, aura d’autant plus de poids qu’il aura été préparé avec soin et que les résultats y seront interprétés et commentés en prenant comme point de départ les objectifs de la politique pharmaceutique (indicateurs de résultats) et les stratégies qui ont été mises en place pour atteindre ces objectifs (indicateurs structurels et indicateurs de performance). On utilisera chaque fois que possible des représentations graphiques.

Etape 16: Evaluer l’ensemble des opérations

L’unité de suivi devrait faire le bilan de l’ensemble des opérations avec tout le personnel y ayant participé. A cette fin, la meilleure méthode consiste à revoir systématiquement lors d’un séminaire toutes les procédures appliquées à chaque étape, dont les techniques d’échantillonnage, les méthodes de collecte de données, la formation des enquêteurs et l’organisation des enquêtes. On énoncera tous les obstacles et les difficultés auxquels on s’est heurté et l’on envisagera pour l’avenir la manière de les contourner ou de les aplanir.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014