Indicateurs pour le suivi de la mise en oeuvre des politiques pharmaceutiques nationales
(1996; 264 pages) [English] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
Close this folderChapitre I: Introduction
View the documentPourquoi a-t-on besoin d’indicateurs pour suivre la mise en oeuvre des politiques pharmaceutiques nationales?
View the documentComment utiliser le présent guide?
View the documentA qui ce guide s’adresse-t-il?
View the documentComment utiliser les indicateurs?
View the documentComment tirer parti des résultats?
Open this folder and view contentsChapitre II: Conception du guide
Open this folder and view contentsChapitre III: Listes modèles d’indicateurs
Open this folder and view contentsChapitre IV: Méthode de calcul des indicateurs
Open this folder and view contentsChapitre V: Présentation détaillée des indicateurs
Open this folder and view contentsAnnexe 1: Formulaires de collecte de données
View the documentAnnexe 2: Glossaire
View the documentAnnexe 3: Table de nombres aléatoires
View the documentCouverture arrière
 

Comment utiliser les indicateurs?

Le présent guide doit faciliter la création dans chaque pays d’un système permanent de suivi de la mise en œuvre de la politique pharmaceutique nationale, système qui ne fasse que peu appel à des enquêtes ponctuelles. Dans de nombreux pays en développement, on ne pourra pas atteindre un tel objectif à très court terme. Là où l’infrastructure requise pour cette tâche est insuffisante, il faudra effectuer périodiquement des études ciblées pour obtenir les données relatives à certains indicateurs.

L’unité chargée de suivre la mise en œuvre de la politique pharmaceutique dépend habituellement du ministère de la santé; elle est en général rattachée soit à la section pharmaceutique soit à la section de planification. Même lorsque le système de santé d’un pays est très décentralisé, il est souhaitable qu’il existe à l’échelon central certains moyens de surveillance de la mise en œuvre de la politique pharmaceutique nationale. Dans les pays où, pour ce qui concerne la politique pharmaceutique, tel n’est pas le cas, le ministère de la santé pourra requérir la collaboration de l’OMS, d’une université, ou d’une autre organisation pour mettre en place et faire fonctionner une unité de suivi de la politique pharmaceutique.

Généralement, une fois jetées les fondations du système, le processus de suivi se fait en cinq grandes étapes:

• définition des indicateurs et des données nécessaires;
• collecte des données;
• analyse des données;
• évaluation des résultats;
• proposition d’aménagements éventuels.

Les techniques de collecte et d’analyse des données sont décrites en détail au chapitre IV et à l’annexe 1. On a conçu le présent guide de manière à pouvoir obtenir la majorité des données par le biais du système national d’information sanitaire ou de son homologue pour le secteur pharmaceutique. Dans de nombreux pays, il faudra toutefois collecter certaines données en menant des enquêtes spécifiques, pendant les premières années au moins, car les systèmes d’information existants sont insuffisants. Le présent guide tient compte de situations de ce genre et propose donc des méthodes capables de réunir des données précises tout en se contentant d’une logistique simple.

Signalons enfin que cet ouvrage peut être utilisé aussi bien dans les pays dotés d’une infrastructure suffisante pour suivre la mise en œuvre de la politique pharmaceutique que dans ceux où elle fait défaut. Si un système de suivi est déjà en place, on pourra se référer au guide pour passer en revue les méthodes de collecte de données, les indicateurs existants et la présentation des rapports. On pourra y puiser des idées pour concevoir de nouveaux indicateurs, de nouvelles méthodes d’échantillonnage ou de nouvelles modalités de présentation des rapports, dans le cadre du renforcement de la capacité de suivi de la mise en œuvre de la politique pharmaceutique. Concernant les pays où manque cette capacité, le guide suggère la marche à suivre pour créer les structures voulues. Un tel processus de mise en place institutionnelle exigera la participation active des hauts responsables et l’appui d’organisations extérieures: c’est à cette condition qu’un suivi efficace pourra être assuré et maintenu et qu’il débouchera sur l’amélioration tant de l’équité que de l’efficience de la politique pharmaceutique nationale. Cette entreprise devrait ultérieurement aboutir à l’intégration du mécanisme de suivi dans le système national d’information sanitaire.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014