Critères éthiques applicables à la promotion des médicaments
(1998; 8 pages) [English] [Russian] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRésolution WHA41.17 adoptée par la Quarante et Unième Assemblée mondiale de la Santé le 13 mai 1988
View the documentIntroduction
View the documentObjectif
View the documentCritères éthiques
View the documentApplicabilité et mise en oeuvre des critères
View the documentPromotion
Close this folderPublicité
View the documenta) Publicité sous toutes ses formes s'adressant aux professions médicales et apparentées
View the documentb)Publicité sous toutes ses formes s'adressant au grand public
View the documentDélégués médicaux
View the documentEchantillons gratuits de médicaments vendus sur ordonnance distribués à des fins de promotion
View the documentDistribution au grand public d'échantillons gratuits de médicaments en vente libre à des fins de promotion
View the documentSymposiums et autres réunions scientifiques
View the documentEtudes scientifiques après commercialisation, pharmacovigilance et diffusion de l'information
View the documentEmballage et étiquetage
View the documentInformation destinée aux malades: notices, prospectus et opuscules
View the documentPromotion des médicaments exportés
View the documentAppendice: Exemple de notice d'information sur les médicaments1
View the documentLes publications de l'OMS
 

b)Publicité sous toutes ses formes s'adressant au grand public

14. Les annonces publicitaires s'adressant au grand public devraient aider les gens à prendre des décisions rationnelles sur l'usage des médicaments pouvant être réglementairement obtenus sans ordonnance. Tout en tenant compte du désir légitime des gens d'être informés sur leur propre santé, elles ne devraient pas profiter indûment de l'inquiétude qu'éprouvent les gens pour ce qui touche à leur santé. En général, elles ne devraient pas être autorisées pour les médicaments délivrés sur ordonnance ni pour promouvoir des médicaments indiqués dans certaines maladies graves qui ne peuvent être traitées que par des praticiens de santé qualifiés et pour lesquelles certains pays ont établi des listes. Etant donné la nécessité de combattre la toxicomanie et la pharmacodépendance, les stupéfiants et médicaments psychotropes placés sous contrôle ne devraient pas faire l'objet d'annonces publicitaires s'adressant au grand public. S'il est hautement souhaitable de faire bénéficier les enfants d'une éducation pour la santé, la publicité pharmaceutique ne devrait pas s'adresser à eux. Les annonces publicitaires ne devraient faire valoir qu'un médicament peut guérir, prévenir ou soulager un trouble que si cela peut être prouvé. Elles devraient aussi indiquer, le cas échéant, les limites appropriées de l'usage de ce médicament.

15. Lorsqu'un langage courant est utilisé, l'information devrait être conforme à la fiche d'information scientifique approuvée ou à toute autre documentation scientifique requise par la loi aux fins d'enregistrement du médicament. Le langage utilisé ne devrait pas être de nature à engendrer la crainte ou le désarroi.

16. La liste ci-après illustre le type d'informations que devraient contenir les annonces publicitaires s'adressant au grand public, en tenant compte du média employé:

• nom(s) de la (des) substance(s) active(s) désignée(s) par la dénomination commune internationale (DCI) ou le nom générique approuvé du médicament;

• nom de marque;

• principale(s) indication(s) d'emploi;

• principales précautions, contre-indications et mises en garde;

• nom et adresse du fabricant ou du responsable de la mise sur le marché.

Le prix de vente devrait être indiqué de façon précise et honnête.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014