Rapport annuel 2003 - Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques
(2004; 24 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentAnnée 2003: les médicaments contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme
Open this folder and view contentsPolitique
Close this folderAccès
View the documentL'impossibilité d'accéder aux médicaments: présentation de quelques cas individuels
View the documentMédicaments essentiels et droit à la santé
View the documentAssurer l'approvisionnement en médicaments en tous lieux et à tout moment
View the documentL'OMS et Médecins Sans Frontières: des différences fructueuses
Open this folder and view contentsQualité et Innocuité
Open this folder and view contentsUtilisation rationnelle
View the documentCouverture arrière
 

Assurer l'approvisionnement en médicaments en tous lieux et à tout moment

Le succès des nouvelles stratégies de lutte contre les pathologies lourdes est étroitement tributaire du bon fonctionnement des systèmes d'approvisionnement en médicaments. Il convient d'éviter que des problèmes d'approvisionnement empêchent ceux qui ont besoin d'un traitement de se procurer les médicaments nécessaires. L'OMS étudie comment il serait possible de s'appuyer sur l'expérience des organisations non gouvernementales pour mettre en place des systèmes d'approvisionnement fondés sur une coopération efficace entre le public et le privé. Les activités de l'OMS dans ce domaine sont illustrées notamment par une étude novatrice sur les activités des organisations religieuses dans le domaine de l'approvisionnement en médicaments.

Pendant toute l'année 2003, l'OMS, en collaboration avec l'Ecumenical Pharmaceutical Network, et avec le financement de l'Agence suédoise de développement international, a étudié les méthodes d'approvisionnement en médicaments de 16 ONG religieuses présentes dans 11 pays d'Afrique subsaharienne. Un mécanisme qui s'est révélé particulièrement efficace est la collecte de données au moyen d'évaluations menées dans des pays jumelés: concrètement, le personnel des ONG d'un pays donné a effectué une étude exhaustive des systèmes d'approvisionnement du pays jumelé, lequel a ensuite procédé de la même manière chez son partenaire.

Comment valoriser les systèmes d'approvisionnement

Convaincue de l'intérêt de ces jumelages, Marsha Macatta- Yambi, pharmacienne à la Christian Social Services Commission de Dar-es-Salam (République-Unie de Tanzanie) fait le commentaire suivant: «La visite des Zambiens a été particulièrement fructueuse, dans la mesure où elle a précisément valorisé l'un des résultats positifs du projet - elle a permis à mes collègues travaillant dans d'autres départements de prendre conscience de l'importance de mon travail de pharmacienne».

Les études ont été terminées en décembre 2003. Il ressort des premiers résultats que les organisations religieuses comblent souvent les lacunes des systèmes publics d'approvisionnement. Parmi les difficultés qui ont été mises en évidence figure le fait que les dons de médicaments, lorsqu'ils ne sont pas annoncés, sont de nature à compromettre la viabilité à long terme des systèmes d'approvisionnement des ONG. Il est même arrivé que des distributions gratuites aient fait reculer les ventes du fonds de roulement pour l'achat de médicaments essentiels, provoquant de la sorte un gaspillage des stocks et des pertes financières.

Marsha Macatta-Yambi fournit quelques autres détails sur sa participation à la réalisation de l'étude. «J'ai d'abord ressenti une vive appréhension en pensant aux difficultés qui pourraient surgir et au travail supplémentaire que tout cela représenterait - mais tous ces efforts ont été largement récompensés, et le fait de participer à ce projet a sans aucun doute enrichi mon travail. Les questionnaires utilisés sont tellement bien conçus et tellement complets que le projet a placé notre activité sous un éclairage radicalement neuf».


Collaborateurs dans le domaine de l'approvisionnement en médicaments (de gauche à droite): Marlon Banda (chef enquêteur, Zambie); Stella Feka (Organisation catholique pour la Santé au Cameroun); Marsha Maccata-Yambi (Christian Social Services Commission, Tanzania); Hans Peter Bollinger (Ecumenical Pharmaceutical Network)

PHOTO: OMS/Sophie Logez


Pour davantage d'informations

Marthe Everard - everardm@who.int;
Sophie Logez - logezs@who.int

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014