Rapport annuel 2003 - Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques
(2004; 24 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentAnnée 2003: les médicaments contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme
Close this folderPolitique
View the documentLa collecte de données nationales permet d'assurer un suivi plus efficace
View the documentLes perspectives en matière de médicaments essentiels: la stratégie pharmarceutique de l'OMS pour 2004-2007
View the documentTour d'horizon des activités menées par l'OMS dans le domaine des médecines traditionnelles en 2003
View the documentConseillers pour les questions pharmaceutiques: maximiser l'impact des médicaments à l'échelon national
View the documentPrix des médicaments - comparaisons internationales
Open this folder and view contentsAccès
Open this folder and view contentsQualité et Innocuité
Open this folder and view contentsUtilisation rationnelle
View the documentCouverture arrière
 

Tour d'horizon des activités menées par l'OMS dans le domaine des médecines traditionnelles en 2003

• Un examen mondial des politiques nationales en matière de médecine traditionnelle et de réglementation des plantes médicinales a été entrepris en vue d'obtenir des données de référence, d'évaluer l'incidence de la stratégie de l'OMS dans le domaine de la médecine traditionnelle, et de recenser les besoins des Etats Membres en matière de soutien technique. Une analyse des résultats de l'étude et des récapitulatifs ont été préparés pour faciliter la consultation. Cette initiative a reçu le soutien de la Fondation nippone (Japon). De nombreux autres partenaires collaborent avec l'OMS pour mettre en œuvre cette stratégie. En 2003, l'OMS a bénéficié du concours du Gouvernement régional de la Lombardie, de l'Italie et de la Prince of Wales's Foundation for Integrated Health.

• Une série de stages de formation a été organisée, avec l'aide du Gouvernement du Luxembourg, en vue de familiariser les autorités pharmaceutiques nationales aux questions relatives à la qualité et à l'innocuité des plantes médicinales ainsi qu'aux conditions requises pour leur homologation. Plus de 60 pays représentant les six régions de l'OMS ont participé à ces stages.

• Des directives ont été publiées en vue de promouvoir le contrôle de la qualité des plantes médicinales par l'adoption de bonnes pratiques agricoles et une collecte écologiquement viable à long terme des plantes médicinales.

• Une consultation OMS s'est tenue à Milan (Italie) en décembre 2003, avec le soutien du Gouvernement régional de Lombardie, en vue de mettre au point les directives de l'OMS concernant la création d'une base de données destinée aux consommateurs sur le bon usage de la médecine traditionnelle et de la médecine parallèle.

• La première Journée africaine des médecines traditionnelles, organisée principalement par le Bureau régional OMS de l'Afrique, s'est tenue en août 2003, avec pour thème principal le rôle et la valeur de la médecine traditionnelle dans la culture africaine.

• La troisième réunion de la Commission régionale d'experts en médecine traditionnelle s'est déroulée en Afrique du Sud. Elle visait les objectifs suivants: partager l'expérience acquise par les pays dans le domaine de la recherche-développement en médecine traditionnelle pour le traitement du VIH/SIDA, du paludisme, de la drépanocytose, du diabète et de l'hypertension; examiner des projets de directives relatives à la conduite d'observations cliniques portant sur l'usage de la médecine traditionnelle; passer en revue des projets de directives relatives aux méthodes de recherche concernant l'évaluation de la qualité, de l'innocuité et de l'efficacité de la médecine traditionnelle en Afrique; enfin, étudier la possibilité de mettre en place un cadre régional sur les droits de propriété intellectuelle, dans le but d'assurer la protection des connaissances en matière de médecine traditionnelle, le partage des bénéfices qui en découlent, ainsi que la mise en valeur de la biodiversité du continent africain.


Rencontre entre Son Altesse Royale le Prince de Galles, président de la Prince of Wales's Foundation for Integrated Health, et le docteur Xiaorui Zhang, coordonnateur de l'équipe chargée de la médecine traditionnelle au Siège de l'OMS

PHOTO: George Bodmar


Pour davantage d'informations, prendre contact avec:

Xiaorui Zhang - zhangx@who.int


Pour obtenir des exemplaires des directives mentionnées, envoyez un e-mail à l'adresse suivante:

edmdoccentre@who.int

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014