Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Améliorer l’accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées - Recommandations pour une approche de santé publique
(2003; 161 pages) [English] View the PDF document
Table of Contents
View the documentAbréviations
View the documentPréface
View the documentRésumé
View the documentI. Introduction
View the documentII. Objectifs de la publication
View the documentIII Généralités et finalités
View the documentIV. Modalités du traitement antirétroviral
View the documentV. Quand débuter le traitement chez l’adulte et l’adolescent?
View the documentVI. Schémas thérapeutiques de première intention recommandés chez l’adulte et l’adolescent
View the documentVII. Quand faut-il changer de traitement chez l’adulte et l’adolescent?
View the documentVIII. Schémas thérapeutiques de deuxième intention recommandés chez l’adulte et l’adolescent
View the documentIX. Pharmacorésistance
View the documentX. Traitement antirétroviral chez la femme, en particulier pendant la grossesse
View the documentXI. Le nourrisson et l’enfant
View the documentXII. Tuberculose et autres affections associées au VIH
View the documentXIII. Utilisateurs de drogues injectables
View the documentXIV. Observance du traitement
View the documentXV. Surveillance du traitement antirétroviral
View the documentAnnexe 1. Système OMS de classification des stades de l’infection et de la maladie à VIH chez l’adulte et l’adolescent
View the documentAnnexe 2. Système OMS de classification des stades de l’infection et de la maladie à VIH chez l’enfant
View the documentAnnexe 3. Caractéristiques des traitements basés sur les INNTI
View the documentAnnexe 4. Caractéristiques des trithérapies basées sur les INTI
View the documentAnnexe 5. Caractéristiques des traitements basés sur les IP
View the documentAnnexe 6. INNTI, trithérapies INTI et IP: caractéristiques des traitements chez des populations particulières
View the documentAnnexe 7. Posologie des anti-rétroviraux chez l’adulte et l’adolescent
View the documentAnnexe 8A. Interactions médica-menteuses entre antirétroviraux
View the documentAnnexe 8B. Interactions médicamenteuses entre INNTI et IP
View the documentAnnexe 8C. Interactions médicamenteuses avec les INNTI et les INNTI et IP
View the documentAnnexe 9. Sélection d’antirétroviraux utilisables chez la femme enceinte infectée par le VIH
View the documentAnnexe 10. Forme et posologie des antirétroviraux à usage pédiatrique
View the documentAnnexe 11A. Effets toxiques des antirétroviraux
View the documentAnnexe 11B. Surveillance et prise en charge de la toxicité des antirétroviraux
View the documentBibliographie
View the documentGroupe de travail intérimaire OMS sur les traitements antirétroviraux, Genève, 19-20 novembre 2001
View the documentRéunion consultative internationale OMS sur les traitements antirétroviraux du VIH/SIDA, 22-23 mai 2001, Genève
 

Améliorer l’accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées - Recommandations pour une approche de santé publique

Organisation mondiale de la Santé
Département VIH/SIDA
Santé familiale et communautaire
Avril 2002

Catalogage à la source: Bibliothèque de l’OMS

Améliorer l’accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: recommandations pour une approche de santé publique.

1. Agents anti-VIH - usage thérapeutique 2. Agents anti-VIH - pharmacologie 3. HIV, Infection - chimiothérapie 4. Evaluation résultats traitement 5. Interactions médicamenteuses 6. Population exposée I. Interim WHO Antiretroviral Treatment Working Group (2001: Geneva, Switzerland) II. WHO International Consultative Meeting on HIV/AIDS Antiretroviral Therapy (2001: Geneva, Switzerland)

ISBN 92 4 254570 8

(Classification NLM: QV 268.5)

© Organisation mondiale de la Santé 2003

Tous droits réservés. Il est possible de se procurer les publications de l’Organisation mondiale de la Santé auprès de l’équipe Marketing et diffusion, Organisation mondiale de la Santé, 20 avenue Appia, 1211 Genève 27 (Suisse) (téléphone: +41 22 791 2476; télécopie: +41 22 791 4857; adresse électronique: bookorders@who.int). Les demandes relatives à la permission de reproduire ou de traduire des publications de l’OMS -que ce soit pour la vente ou une diffusion non commerciale - doivent être envoyées à l’unité Publications, à l’adresse ci-dessus (télécopie: +41 22 7914806; adresse électronique: permissions@who.int).

Les appellations employées dans la présente publication et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’Organisation mondiale de la Santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l’objet d’un accord définitif.

La mention de firmes et de produits commerciaux n’implique pas que ces firmes et ces produits commerciaux sont agréés ou recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé, de préférence à d’autres de nature analogue. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique qu’il s’agit d’un nom déposé.

L’Organisation mondiale de la Santé ne garantit pas l’exhaustivité et l’exactitude des informations contenues dans la présente publication et ne saurait être tenue responsable de tout préjudice subi à la suite de leur utilisation.

Imprimé

Ce document n’aurait pu voir le jour sans la contribution des nombreux experts nationaux et internationaux qui ont participé aux consultations ayant conduit à la formulation de ces recommandations.

«Améliorer l’accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: Recommandations pour une approche de santé publique» a été rédigé sous la direction de:

Scott Hammer, Columbia University,
New York, Etats-Unis d’Amérique
Responsable de la publication

Diana Gibb, British Medical Research Council,
Londres, Royaume-Uni
Chapitre Pédiatrie

Diane Havlir, University of California
San Diego, Etats-Unis d’Amérique
Chapitre concernant les co-infections
associées au VIH

Lynne Mofenson, National Institutes of Health,
NICHD, Bethesda, Etats-Unis d’Amérique
Chapitre concernant la grossesse

Ingrid Van Beek, Sydney Hospital
Sydney, Australie
Chapitre concernant
les utilisateurs de drogues injectables

Stefano Vella, Institut supérieur de la Santé, Rome, Italie
Chapitre concernant la surveillance clinique et biologique
des traitements antirétroviraux

et coordonné par:
Basil Vareldzis et Jos Perriëns
Département VIH/SIDA, OMS, Genève

L’Organisation mondiale de la Santé tient tout particulièrement à exprimer ses remerciements aux membres du Comité de rédaction et notamment à Kenneth Chebet, Mark Dybul, Carlo Giaquinto, Elly Katabira, Christine Katlama, Jean Elie Malkin, James McIntyre, Souleyman M’Boup, Jacques Mokhbat, Joia Mukherjee, Praphan Phanupak, Mauro Schechter et Marco Antonio de Avila Vitoria.

L’Organisation mondiale de la Santé tient également à remercier pour leurs observations Suzanne Crow, Kevin DeCock, Jean Emmanuel, Charles Gilks, J. Gölz, Julian Gold, Gregg Gonsalves, Ian Grubb, Vincent Habiyambere, Hans Hogerzeil, Arata Kochi, Eric van Praag, S. S. Lee, Paul Nunn, Mark Harrington, Robert Soliz, Eve Lakritz, Gaby Vercauteren et Bernhard Schwartländer.

L’OMS remercie les National Institutes of Health de l’aide apportée à l’élaboration de ce guide.

 

to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014