Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents4. Sélection des médicaments essentiels
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Open this folder and view contents7. Systèmes d'approvisionnement
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Close this folder9. Usage rationnel des médicaments
View the document9.1. Pourquoi est-il important de promouvoir l'usage rationnel des médicaments?
View the document9.2. Défis
View the document9.3. Organiser des activités de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.4. Principales stratégies pour parvenir à un meilleur usage des médicaments
View the document9.5. Stratégies éducatives
View the document9.6. Stratégies administratives de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.7. Stratégies réglementaires de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.8. Promouvoir l'usage rationnel des médicaments dans le secteur privé
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

9.8. Promouvoir l'usage rationnel des médicaments dans le secteur privé

La plupart des interventions décrites ci-dessus s'appliquent également au secteur privé. Par exemple, la formation de base des agents de santé, l'homologation des médicaments, les politiques en matière de prix, la réglementation de la promotion pharmaceutique, les listes positives (médicaments essentiels) de remboursement et l'éducation du public ont un effet sur le secteur privé tout autant que sur le secteur public. Quelques interventions sont plus particulièrement destinées au secteur privé et sont brièvement décrites ci-dessous.

Éducation permanente

Dans de nombreux pays, malheureusement, la plupart des activités d'éducation continue sont fortement tributaires de l'aide des compagnies pharmaceutiques, du fait que les fonds publics sont habituellement insuffisants. Les pouvoirs publics doivent soutenir les efforts déployés par les départements universitaires et les associations professionnelles nationales pour dispenser une éducation permanente indépendante, basée par exemple sur les directives cliniques nationales. Ce soutien peut consister en une incitation financière ou, simplement, en un don d'un nombre suffisant d'exemplaires des directives cliniques nationales ou autres matériels didactiques disponibles.

Mesures de réglementation et mesures assurant le respect de la législation

Le gouvernement peut envisager des mesures de réglementation visant à dissocier les fonctions de prescription et de délivrance des médicaments, afin de supprimer les incitations perverses. Par exemple, des médecins qui délivrent des médicaments ou des pharmaciens qui prescrivent des médicaments risquent d'en prescrire trop. Pour encourager l'usage des médicaments essentiels et promouvoir la prescription et la substitution de médicaments génériques on peut avoir recours à des politiques en matière d'utilisation des médicaments génériques et en matière de prix, ainsi qu'à une structuration d'honoraires forfaitaires pour la délivrance des médicaments. Il est souvent possible de faire mieux respecter la réglementation relative à la vente des médicaments délivrés sous ordonnance. Étant donné les nombreux intérêts catégoriels, une approche par étape est recommandée.

Assurance maladie

Le remboursement des médicaments dans le cadre des assurances maladie peut aussi avoir un effet positif sur la prescription rationnelle dans le secteur privé. Par exemple, lorsque seuls sont remboursés les médicaments figurant sur une liste positive et prescrits selon les directives cliniques publiées, le patient est financièrement incité à faire pression sur le prescripteur pour que celui-ci reste dans les limites de ces normes.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: August 29, 2014