Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents4. Sélection des médicaments essentiels
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Open this folder and view contents7. Systèmes d'approvisionnement
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Close this folder9. Usage rationnel des médicaments
View the document9.1. Pourquoi est-il important de promouvoir l'usage rationnel des médicaments?
View the document9.2. Défis
View the document9.3. Organiser des activités de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.4. Principales stratégies pour parvenir à un meilleur usage des médicaments
View the document9.5. Stratégies éducatives
View the document9.6. Stratégies administratives de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.7. Stratégies réglementaires de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.8. Promouvoir l'usage rationnel des médicaments dans le secteur privé
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

9.4. Principales stratégies pour parvenir à un meilleur usage des médicaments

Pour promouvoir l'usage rationnel des médicaments on peut avoir recours à des stratégies éducatives, réglementaires et administratives. Il faut éduquer tous les acteurs et les encourager à utiliser les médicaments rationnellement. Quelques mesures administratives peuvent contribuer à assurer la mise en œuvre de ces stratégies, et une réglementation peut s'avérer nécessaire pour appliquer certaines d'entre elles, notamment dans le secteur privé.

Toutes les stratégies et interventions doivent être axées sur un comportement précis posant problème et s'adresser à des personnes ou des établissements présentant manifestement ce problème. Il est important, pour le succès de l'intervention, de faire participer le groupe cible à l'élaboration et à la mise en œuvre des stratégies.

Quelques méthodes très efficaces constituent les composantes essentielles d'une action d'encouragement à prescrire rationnellement.61 Il s'agit de la mise au point de directives cliniques conduisant à des listes de médicaments essentiels et à des formulaires, et de la création de commissions thérapeutiques et pharmaceutiques dans les principaux hôpitaux. Ces deux éléments sont examinés ci-après.

Directives cliniques et listes de médicaments essentiels

La plupart, sinon l'intégralité, des interventions destinées à promouvoir l'utilisation rationnelle des médicaments ont pour point de départ des directives cliniques adoptées sur le plan national. Ces directives doivent porter sur les maladies et affections les plus courantes, différencier les divers niveaux de soins de santé, et être adaptées aux compétences des agents de santé. Les directives cliniques définissent les comportements prescripteurs souhaités et constituent l'élément central de toutes les interventions éducatives, réglementaires et administratives. Elles définissent en outre la sélection des médicaments essentiels pour le système d'approvisionnement, telle qu'elle est formulée dans les diverses listes de médicaments essentiels.

Les directives cliniques indiquent les méthodes thérapeutiques les plus efficaces par rapport à leur coût sur la base de données cliniques valables. Elles ont le plus d'efficacité lorsque les utilisateurs finals (les prescripteurs et, jusqu'à un certain point, les patients), participent étroitement à leur mise au point.

L'OMS a défini les traitements recommandés pour les maladies et affections les plus courantes. Des résumés de ces directives et les références bibliographiques des documents complets sont disponibles sur le site Internet «Medicines» de l'OMS à l'adresse suivante: http://www.who.int/medicines/

Divers documents imprimés peuvent compléter les actions d'encouragement à prescrire plus rationnellement. Les bulletins pharmaceutiques fournissent des informations résumées, comparatives, indépendantes et à jour sur certains médicaments, et donnent souvent des renseignements sur le prix des traitements. Il est particulièrement important de fournir une information pharmaceutique équilibrée et indépendante étant donné la quantité de documents promotionnels que reçoivent les prescripteurs. Cependant, l'expérience montre que l'information écrite par elle-même n'a qu'une influence limitée. La documentation écrite a sa plus grande utilité dans le cadre d'autres interventions plus interactives, telles que les groupes de discussions et les exercices d'analyse de problèmes concrets et d'évaluation de prescriptions.

Commissions thérapeutiques et pharmaceutiques

Les commissions thérapeutiques et pharmaceutiques peuvent jouer un rôle important dans l'amélioration de l'efficacité du système pharmaceutique, tant sur plan national qu'au niveau institutionnel. C'est pourquoi les pouvoirs publics doivent encourager, outre la création de la commission nationale de coordination de l'élaboration des directives cliniques nationales et de la liste nationale de médicaments essentiels, la mise en place de commissions thérapeutiques et pharmaceutiques dans les hôpitaux publics et privés.

Les commissions thérapeutiques et pharmaceutiques hospitalières sont des structures indispensables à la mise en œuvre de stratégies globales et coordonnées d'utilisation rationnelle des médicaments dans les hôpitaux. Elles doivent être considérées comme un élément clé de l'organisation du programme pharmaceutique hospitalier, dont la mission est d'élaborer et de coordonner toutes les politiques hospitalières dans le domaine des produits pharmaceutiques (par exemple le choix des traitements standard, les formulaires hospitaliers et les budgets pharmaceutiques). Ces commissions doivent également être chargées d'adapter les directives cliniques nationales et les listes de médicaments essentiels aux besoins des hôpitaux. Elles doivent aussi réaliser des études d'utilisation de médicaments, pratiquer l'évaluation des prescriptions, et mettre au point des stratégies éducatives pour améliorer l'usage et la gestion des médicaments. Un manuel de l'OMS consacré à la mise en place et au fonctionnement des commissions pharmaceutiques et thérapeutiques est en cours d'élaboration.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014