Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents4. Sélection des médicaments essentiels
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Open this folder and view contents7. Systèmes d'approvisionnement
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Close this folder9. Usage rationnel des médicaments
View the document9.1. Pourquoi est-il important de promouvoir l'usage rationnel des médicaments?
View the document9.2. Défis
View the document9.3. Organiser des activités de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.4. Principales stratégies pour parvenir à un meilleur usage des médicaments
View the document9.5. Stratégies éducatives
View the document9.6. Stratégies administratives de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.7. Stratégies réglementaires de promotion de l'usage rationnel des médicaments
View the document9.8. Promouvoir l'usage rationnel des médicaments dans le secteur privé
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

9.2. Défis

Complexité du problème

Les facteurs qui influent sur l'utilisation des médicaments sont nombreux et interdépendants. Il est extrêmement difficile de modifier des pratiques complexes qui plongent leurs racines dans des croyances culturelles et sociales et qui sont façonnées par la connaissance, les attitudes, l'infrastructure et les intérêts économiques. Aucune approche unique ne pourra vraisemblablement apporter une réponse au problème, et certaines interventions sont susceptibles de produire des effets involontaires. Il faudra plutôt recourir à un ensemble de stratégies adaptées aux besoins des divers groupes et environnements.

Intérêts contradictoires

Les politiques de promotion de l'usage rationnel des médicaments sont souvent controversées et engendrent l'hostilité pour diverses raisons. Les prescripteurs, notamment ceux qui délivrent également les médicaments, ont peut-être un intérêt financier à prescrire davantage de médicaments ou les médicaments offrant la marge bénéficiaire la plus élevée. Ils sont susceptibles d'être irrités par toute atteinte à leur liberté de prescrire. Il est également possible que le fait de prescrire de nombreux médicaments nouvellement commercialisés ou onéreux leur confère un certain prestige. Les pharmaciens et les vendeurs de médicaments ont un intérêt financier à augmenter le volume de leurs activités, les producteurs souhaitent augmenter leurs ventes, et leurs pratiques commerciales peuvent aller à l'encontre des objectifs de l'usage rationnel des médicaments. Les consommateurs et les prescripteurs estiment peut-être que les interventions destinées à encourager l'usage rationnel des médicaments ont pour but de réduire les coûts et non d'améliorer les traitements. Il est donc essentiel de recenser et d'étudier l'ensemble de ces intérêts, lesquels constituent des obstacles fondamentaux au changement.

Manque d'information indépendante

Dans de nombreux pays, l'accès à une information pharmaceutique régulière et à jour est inexistant ou très restreint et les agents de santé et les consommateurs dépendent presque entièrement des sources d'information commerciales. De ce fait, dans la plupart des pays en développement, les prescripteurs et les consommateurs sont mal informés. Même lorsque ceux-ci ont accès à des bulletins pharmaceutiques indépendants, à des centres d'information pharmaceutique et à d'autres sources d'information, ils sont parallèlement exposés à d'énormes quantités d'informations commerciales. Ce déséquilibre de l'information entrave considérablement les politiques de promotion de l'usage rationnel des médicaments.

Promotion pharmaceutique inappropriée

Si les médicaments peuvent être bénéfiques, ils peuvent aussi être nocifs, et leur promotion doit donc être strictement encadrée afin de protéger le public. La promotion inappropriée de produits pharmaceutiques demeure un problème dans les pays en développement comme dans les pays développés. Les problèmes sont liés à l'exactitude scientifique et à l'équilibre de l'information, aux incitations commerciales abusives à l'intention des prescripteurs et des personnes délivrant les médicaments, à l'absence d'information complète sur les produits, aux présentations trompeuses des délégués médicaux, et aux activités promotionnelles déguisées en opérations scientifiques et éducatives.

Possibilité de se procurer sans restriction des médicaments normalement délivrés sous ordonnance

Dans de nombreux pays, les médicaments qui exigent un suivi médical et une ordonnance peuvent être obtenus sans difficulté auprès des vendeurs de médicaments et dans les pharmacies. Cette situation entraîne un usage inapproprié de médicaments et se solde par du temps perdu avant que la maladie ne soit diagnostiquée et traitée correctement. La possibilité de se procurer des médicaments sans restriction peut aussi contribuer à l'apparition de résistances à des médicaments, entraîner des interactions pharmaceutiques et des effets indésirables et constituer une mauvaise utilisation des maigres ressources des ménages.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014