Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents4. Sélection des médicaments essentiels
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Close this folder7. Systèmes d'approvisionnement
View the document7.1. Public ou privé? Ou mixte?
View the document7.2. Achats de médicaments
View the document7.3. Production locale
View the document7.4. Stratégies de distribution
View the document7.5. L'approvisionnement en médicaments dans les situations d'urgence
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Open this folder and view contents9. Usage rationnel des médicaments
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

7.5. L'approvisionnement en médicaments dans les situations d'urgence

Lorsque se produisent des catastrophes naturelles ou provoquées par l'homme, la communauté internationale réagit en général rapidement et envoie de grandes quantités de médicaments et de fournitures médicales, souvent non sollicités. Dans de telles circonstances, les dons de médicaments peuvent être d'un grand secours et peuvent sauver des vies, mais certains dons de médicaments font plus de mal que de bien. Les médicaments ayant fait l'objet de dons sont parfois inadaptés à la situation d'urgence: ils peuvent porter des noms inconnus et leur étiquetage peut être rédigé dans une langue incompréhensible. Il est également possible qu'ils arrivent non triés, sans listes de colisage claires, et qu'ils soient proches de leur date de péremption. Les dons peuvent aussi consister en grandes boîtes d'échantillons de médicaments et de médicaments inutilisés rendus aux pharmacies.

Directives applicables aux dons de médicaments

L'OMS a collaboré avec la plupart des organisations internationales actives dans le domaine de l'aide humanitaire d'urgence afin que les dons de médicaments soient le plus utile possible. Un document interinstitution intitulé Principes directeurs applicables aux dons de médicaments,17 a été élaboré dont l'objectif est d'apporter une aide aux donateurs et aux bénéficiaires. Les douze articles des principes directeurs s'appuient sur les quatre principes fondamentaux suivants:

1. Le don de médicaments doit être le plus utile possible au bénéficiaire et doit être basé sur les besoins exprimés.

2. Les donateurs doivent respecter les souhaits et l'autorité du pays bénéficiaire.

3. Il ne doit pas y avoir deux poids et deux mesures en matière de qualité.

4. Il est essentiel que donateur et bénéficiaire communiquent le plus possible.


Les aspects pratiques les plus importants des 12 articles sont: dans la mesure du possible, les dons de médicaments doivent être basés sur des besoins exprimés, consister en médicaments qui figurent sur la liste des médicaments essentiels du pays bénéficiaire et être valables au moins encore une année à leur arrivée dans le pays bénéficiaire.

Il est recommandé que, dans le cadre de la politique pharmaceutique nationale, le gouvernement élabore et publie des principes directeurs nationaux pour le don de médicaments et communiquent ceux-ci à ses principaux partenaires pour le développement. En cas d'urgence, le gouvernement doit immédiatement créer un organisme de coordination chargé d'évaluer les besoins et d'en informer les donateurs, d'approuver les dons et de coordonner leur réception et leur distribution.

Des principes directeurs additionnels applicables aux dons de médicaments provenant d'une source unique (habituellement des médicaments brevetés) sont en préparation.41

Nouveau kit sanitaire d'urgence

Des mouvements de population importants ou un afflux soudain de réfugiés peut créer un besoin immédiat de services de santé de base. Un groupe de plusieurs organisations internationales actives dans le domaine de l'aide humanitaire d'urgence a mis au point un colis standard de médicaments essentiels, de fournitures et de matériel de base, le Nouveau kit sanitaire d'urgence.42 Ce kit contient tout ce qui est nécessaire pour dispenser des soins médicaux généraux pendant la première phase d'une urgence aiguë. Il est détenu en permanence par plusieurs fournisseurs internationaux et peut être disponible dans les 24 heures.

Élimination sans risques des produits pharmaceutiques non utilisés

Certains dons de médicaments ne sont jamais utilisés et, à terme, créent un problème pour l'environnement. L'OMS, en collaboration avec de nombreuses autres organisations, a publié des principes directeurs interinsitutionnels pour l'élimination sans risques des produits pharmaceutiques non utilisés pendant et après les situations d'urgence.43 Ce document contient de nombreuses recommandations pratiques qui peuvent également s'avérer utiles dans d'autres situations.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014