Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents4. Sélection des médicaments essentiels
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Close this folder7. Systèmes d'approvisionnement
View the document7.1. Public ou privé? Ou mixte?
View the document7.2. Achats de médicaments
View the document7.3. Production locale
View the document7.4. Stratégies de distribution
View the document7.5. L'approvisionnement en médicaments dans les situations d'urgence
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Open this folder and view contents9. Usage rationnel des médicaments
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

7.1. Public ou privé? Ou mixte?

Qui est responsable du système d'approvisionnement et comment celui-ci doit-il être structuré? Répondre à ces questions implique de faire des choix importants, qui ont de nombreuses incidences économiques et politiques. Il est essentiel que la politique pharmaceutique définisse le futur système d'approvisionnement et le rôle des pouvoirs publics. Plusieurs options existent, et le choix se fera en fonction des structures existantes, de l'équilibre entre les secteurs public et privé ainsi que d'autres facteurs.

Dans certains pays, les problèmes liés aux centrales d'approvisionnement et au système public d'approvisionnement ont été résolus en sous-traitant le service à un opérateur privé tout en maintenant une structure centralisée. Par exemple, le transport des médicaments peut souvent être confié au secteur privé. Dans d'autres pays, on utilise d'autres structures. Un organisme autonome ou semi-autonome est créé, qui joue le rôle d'organisme d'approvisionnement mais qui n'est pas géré directement par les pouvoirs publics. L'objectif d'un tel système est de combiner l'efficacité du secteur privé avec une démarche de santé publique et de bénéficier des économies d'échelle qui peuvent être réalisées dans un système centralisé.

Il existe d'autres options, notamment le système de livraison directe ou le système de distributeur principal. Dans un système de livraison directe, le prix des médicaments est fixé par appel d'offres, mais les médicaments sont livrés directement aux établissements par les fournisseurs. Dans un système de distributeur principal, des contrats sont négociés avec un fournisseur principal unique qui fournit et distribue les médicaments directement aux districts et aux principaux établissements.8

Un système d'approvisionnement bien coordonné garantit que les fonds publics destinés aux achats de médicaments sont utilisés avec efficacité pour développer au maximum l'accès aux médicaments, utiliser les ressources de façon optimale sur le plan économique et pour éviter le gaspillage. Ainsi, la confiance dans les services de santé augmentera et leur fréquentation par les malades en sera stimulée. Il est essentiel que la coordination entre les éléments centraux du système d'approvisionnement soit bonne.

Des défaillances à un niveau quelconque du système d'approvisionnement pharmaceutique peuvent entraîner des pénuries ou du gaspillage. Elles peuvent avoir de graves conséquences, que ce soit pour la santé ou sur le plan économique.

Le choix d'une politique relative au futur système d'approvisionnement pharmaceutique touche à de nombreux intérêts établis et les débats sur la question sont souvent longs et très animés. Cependant, il est important que le gouvernement étudie très soigneusement toutes les options et décide d'une politique à long terme en connaissance de cause, avant d'entreprendre de nouvelles activités (parfois à l'aide de fonds de donateurs), telles que la mise en place de centrales régionales.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: August 29, 2014