Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Close this folderDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
Close this folder4. Sélection des médicaments essentiels
View the document4.1. Médicaments essentiels
View the document4.2. Vieux problèmes et nouveaux défis
View the document4.3. Stratégies pour la sélection des médicaments essentiels
View the document4.4. Médicaments traditionnels et médicaments à base de plantes
Open this folder and view contents5. Accessibilité économique
Open this folder and view contents6. Financement des médicaments
Open this folder and view contents7. Systèmes d'approvisionnement
Open this folder and view contents8. Réglementation pharmaceutique
Open this folder and view contents9. Usage rationnel des médicaments
Open this folder and view contents10. Recherche
Open this folder and view contents11. Développement des ressources humaines
Open this folder and view contents12. Surveillance et évaluation
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

4.4. Médicaments traditionnels et médicaments à base de plantes

Dans de nombreux pays, la médecine traditionnelle continue à être couramment pratiquée et sa place dans les soins de santé devrait être examinée dans le cadre plus large de l'élaboration de la politique de santé. Les pays qui élaborent une politique pharmaceutique nationale souhaiteront peut-être faire entrer dans son champ des médicaments traditionnels et des médicaments à base de plantes. Les pays qui incorporent les médicaments traditionnels et à base de plantes dans les soins de santé organisés devront alors:

• définir les états pathologiques pouvant être soignés à l'aide de médicaments traditionnels et de médicaments à base de plantes;

• élaborer une méthodologie et une technologie appropriées pour le recensement, la mise au point et la production de médicaments traditionnels et à base de plantes;19-22

• entreprendre des études pour évaluer la qualité et l'innocuité des médicaments traditionnels et à base de plantes, et apporter des preuves de leur efficacité;23

• encourager les malades, les médecins, les pharmaciens et les autres agents de santé à être attentifs aux réactions indésirables et à les signaler lorsque ceci est possible.


Les médicaments traditionnels et à base de plantes sont généralement connus sous un nom local, qui varie souvent d'un pays à l'autre. Plusieurs pharmacopées nationales et régionales comportent des monographies de substances tirées de plantes médicinales et de médicaments à base de plantes. Toutefois, il n'existe pas de convention bien établie en ce qui concerne la nomenclature, à l'exception des noms officiels de substances tirées de plantes médicinales, lesquels sont basés sur le nom latin binominal légitime de la plante d'origine (genre, espèce, variété, auteur). Une série de monographies de l'OMS consacrée à une sélection de plantes médicinales fournit des informations sur le sujet.24

Une commission comportant des tradipraticiens et des guérisseurs, des experts en pharmacognosie, toxicologie et dans d'autres disciplines connexes devrait être chargée de définir des critères de sélection pour les médicaments traditionnels et à base de plantes destinés aux systèmes de soins de santé. Il est recommandé d'utiliser les directives établies par l'OMS pour l'évaluation des médicaments à base de plantes.23 L'autorité de réglementation pharmaceutique devrait envisager l'élaboration de mesures de réglementation des médicaments traditionnels et à base de plantes.25

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014