Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Close this folderPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contents1. Introduction
Close this folder2. Le processus de mise en place de la politique pharmaceutique nationale
View the document2.1. Vue d'ensemble du processus de mise en place d'une politique pharmaceutique nationale
View the document2.2. Formuler une politique pharmaceutique nationale
View the document2.3. Mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
View the document2.4. Surveiller et évaluer
Open this folder and view contents3. Législation
Open this folder and view contentsDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

2.1. Vue d'ensemble du processus de mise en place d'une politique pharmaceutique nationale

Le processus d'élaboration, de mise en œuvre et de surveillance d'une politique pharmaceutique nationale est complexe. Tout d'abord, le processus d'élaboration de la politique conduit à la formulation d'une politique pharmaceutique nationale. Ensuite, les stratégies et les activités devant permettre la réalisation des objectifs de la politique sont mises en œuvre par les diverses parties. Enfin, les effets de ces activités sont surveillés et les programmes sont rectifiés si nécessaire. Pendant tout le processus, il est indispensable que la planification soit rigoureuse et que tous les acteurs participent. La dynamique politique doit en outre être prise en compte à tout moment.

Planification

Une politique pharmaceutique sans plan d'application reste lettre morte. Il est important pendant toute la durée du processus de planifier rigoureusement les étapes et les activités de la mise en œuvre nécessaires pour parvenir au résultat escompté.

Il existe divers types de plans. Le premier est probablement le plan stratégique pour l'élaboration de la politique à proprement parler, lequel doit déterminer les diverses étapes du processus d'élaboration, et plus spécialement prévoir la participation du plus grand nombre possible de partenaires. Une fois que la politique a été adoptée, il est indispensable de mettre au point un plan d'application ou plan directeur s'étendant généralement sur une période de 3 à 5 ans. Celui-ci détaille les diverses activités de chaque élément de la politique. Le plan d'application précise le travail à effectuer et les responsabilités, présente un budget estimatif et propose un calendrier. Si les ressources sont insuffisantes sans apport de l'extérieur, un ensemble d'activités prioritaires qui peuvent être exécutées avec les moyens existants seront recensées. Le plan directeur peut se décomposer en plans de travail annuels individuels pour les divers secteurs.

Associer tous les acteurs

Pendant tout le processus de mise en place de la politique (et non pas uniquement au cours de la phase d'élaboration), des consultations, échanges et négociations doivent avoir lieu avec tous les groupes intéressés et les partenaires, notamment les autres ministères (enseignement supérieur, commerce, industrie), les médecins, les pharmaciens et les personnels infirmiers, les industries pharmaceutiques locales et internationales, les détaillants en médicaments, les universitaires, les organisations non gouvernementales (ONG), les associations professionnelles et les mouvements associatifs. Il est également important de consulter les personnels médicaux et administratifs de province et de district et de faire un effort pour faire participer les tradipraticiens et les praticiens de la médecine à base de plantes. D'autres organismes gouvernementaux (tels que l'organisme de réglementation pharmaceutique), les compagnies d'assurance et les groupes prenant en charge le paiement des soins de santé doivent participer. Les médias peuvent être utiles et il est important d'obtenir l'appui d'organisations internationales. Il est recommandé que la commission de la politique pharmaceutique nationale se réunisse régulièrement pour examiner la mise en œuvre de la politique avec toutes les parties intéressées et serve de lieu d'échanges sur les questions relatives à la politique pharmaceutique nationale.

Des désaccords se feront probablement jour parmi les divers partenaires. Par exemple, les fabricants de médicaments peuvent estimer que leurs intérêts commerciaux sont menacés et les médecins peuvent craindre que leur liberté professionnelle ne soit en danger. Tout changement sera sujet d'inquiétude pour les groupes qui retirent un avantage de la situation existante. Créer et faire fonctionner un mécanisme qui permette d'obtenir le large consensus essentiel à la mise en œuvre de la politique constitue un réel défi. On peut dire, de manière générale, que plus le système pharmaceutique en place nécessite d'être amélioré, plus il est important d'associer toutes les parties intéressées aux discussions sur les réformes nécessaires.

Dynamique politique

Formuler et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale est un processus éminemment politique du fait que l'objectif recherché est habituellement l'équité d'accès aux soins de santé de base et que la stratégie essentielle pour y parvenir consiste à rendre le secteur pharmaceutique plus efficace, plus économique et plus réactif aux besoins de santé. Cette réactivité peut comporter une nouvelle répartition des biens et du pouvoir, entraînant une concurrence accrue entre les groupes touchés par la réforme. Étant donné la diversité des intérêts et l'importance économique des enjeux, on peut s'attendre à une opposition à la nouvelle politique et à des tentatives visant à la modifier au cours de sa mise en œuvre, comme cela a eu lieu au Bangladesh et aux Philippines.4, 5

C'est pourquoi il est important de recenser ses alliés politiques et de conserver leur soutien tout au long du processus. Il faut élaborer des stratégies pour faire face aux opposants et trouver des méthodes permettant de travailler avec eux. Les décisions et les priorités touchant aux intérêts de ces partenaires doivent être évaluées en mettant en balance les avantages et les pertes escomptés. Une forte volonté politique et une ferme détermination sont essentielles pour la formulation et la mise en œuvre d'une politique pharmaceutique nationale.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014