Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale - Deuxième édition
(2002; 104 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentREMERCIEMENTS
View the documentSIGLES ET ABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
Open this folder and view contentsPREMIÈRE PARTIE: Comment élaborer et mettre en œuvre une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contentsDEUXIÈME PARTIE: Éléments clés d'une politique pharmaceutique nationale
View the documentOUVRAGES DE RÉFÉRENCE
View the documentCOUVERTURE ARRIÈRE
 

PRÉFACE

En 1975, l'Assemblée mondiale de la Santé, dans sa Résolution WHA28.66, a prié l'OMS de mettre au point des méthodes permettant à l'Organisation de fournir une assistance aux États Membres pour la formulation de politiques pharmaceutiques nationales. Elle a aussi instamment demandé à l'OMS d'aider les pays à mettre en œuvre des stratégies telles que la sélection des médicaments essentiels et les achats appropriés de médicaments de qualité correspondant aux besoins sanitaires, et à mettre en place des enseignements et des formations dans divers éléments des programmes pharmaceutiques. Cette résolution a été suivie d'une série d'événements qui ont marqué l'évolution des programmes pharmaceutiques menés dans les pays avec l'aide de l'OMS.

La première liste modèle des médicaments essentiels a été publiée par l'OMS en 1977. Une année plus tard, la Conférence OMS/UNICEF sur les soins de santé primaires réunie à Alma-Ata plaçait l'accès aux médicaments essentiels parmi les huit éléments constitutifs des soins de santé primaires. En 1979, le Programme d'action de l'OMS pour les médicaments essentiels a été mis en place. Un autre événement marquant dans la promotion des stratégies destinées à améliorer la situation pharmaceutique dans les pays a été la Conférence d'experts sur l'usage rationnel des médicaments qui s'est tenue en 1985 à Nairobi. L'année suivante, l'Assemblée mondiale de la Santé a adopté des résolutions reflétant les recommandations de la Conférence en ce qui concerne la promotion de l'usage rationnel des médicaments. Au début de l'année 1986, un Groupe d'experts OMS sur les politiques pharmaceutiques nationales s'est réuni pour mettre au point un guide pratique à l'intention des États membres, publié sous le titre de Directives pour l'élaboration des politiques pharmaceutiques nationales.1 Ce document s'est avéré extrêmement utile au cours des années.

Les efforts des pays, de l'OMS et d'autres organismes ont eu des effets considérables. Selon les estimations, le nombre des personnes ayant accès aux médicaments essentiels est passé d'environ 2,1 milliards en 1977 à 3,8 milliards en 1999. En 1999, 66 pays avaient formulé ou mis à jour une politique pharmaceutique nationale au cours de la décennie, contre 14 en 1989. À la fin de l'année 1999, 156 États Membres de l'OMS possédaient une liste nationale de médicaments essentiels. Cent vingt-sept de ces listes avaient été révisées au cours des cinq années précédentes.2

Néanmoins, des problèmes persistent dans le domaine de l'accès à des médicaments de qualité et de l'usage rationnel de ceux-ci. Bien que peu de données précises soient disponibles, il est probable que dans les parties les plus pauvres d'Afrique et d'Asie, plus de la moitié de la population n'a toujours pas accès aux médicaments essentiels. Et de nouveaux obstacles, comme le développement du rôle du secteur privé dans le domaine des produits pharmaceutiques, les réformes du secteur de la santé et les effets de la mondialisation, sont susceptibles d'avoir une incidence sur l'accès à ces médicaments. L'évolution des maladies, la résistance antimicrobienne et l'apparition de nouvelles maladies constituent d'autres facteurs. La tendance actuelle des gouvernements à réduire les dépenses de santé malgré des besoins croissants parce que les ressources dont ils disposent sont insuffisantes, est particulièrement grave.

Une décennie plus tard, face à de nouveaux problèmes, une révision des directives de 1988 s'imposait. Le Comité d'experts sur les politiques pharmaceutiques nationales s'est réuni en 1995 pour examiner la situation pharmaceutique actuelle et pour lancer le processus de mise à jour. Les délibérations ont donné lieu à un rapport à partir duquel les présentes directives ont été rédigées.3

Les directives ainsi actualisées portent plus particulièrement sur le processus d'élaboration d'une politique pharmaceutique nationale, sur les stratégies et les options qui s'offrent aux États Membres et aux organisations ayant des activités dans le secteur pharmaceutique. Chaque élément de la politique est examiné, l'accent étant mis sur les problèmes actuels et les nouveaux enjeux. Chaque chapitre présente des stratégies et des méthodes permettant d'améliorer la situation. Tous les chapitres comportent des références bibliographiques à des ouvrages qui fournissent des détails pratiques et techniques complémentaires.

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: August 29, 2014