Principes méthodologiques généraux pour la recherche et l'évaluation relatives à la médecine traditionnelle
(2000; 87 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAvant-propos
Close this folderIntroduction
View the documentDéfinitions
View the documentRemarques générales
View the documentObjectif des principes généraux
View the documentUtilisation des principes généraux
Open this folder and view contents1. Médicaments à base de plantes: méthodes de recherche et d'évaluation
Open this folder and view contents2. Thérapies traditionnelles: méthodes de recherche et d'évaluation
Open this folder and view contents3. Recherche clinique
Open this folder and view contents4. Autres questions et considérations
View the documentOuvrages de références cités
Open this folder and view contentsAnnexes
View the documentAnnexe X. Liste des participants à la Consultation de l'OMS sur les méthodologies de recherche et d'évaluation concernant la médecine traditionnelle
 

Remarques générales

Les pratiques de la médecine traditionnelle varient grandement d'un pays à l'autre et d'une région à l'autre, et sont influencées par des facteurs comme la culture, l'histoire, les attitudes et la philosophie personnelles. Dans bien des cas, leur théorie et application sont très différentes de celles de la médecine conventionnelle. Le recours au long des siècles à grand nombre de pratiques préconisées par la médecine traditionnelle et l'expérience transmise de génération en génération sont preuve de l'innocuité et de l'efficacité de cette médecine. Cependant, il est nécessaire de procéder à des recherches scientifiques pour étayer ces constatations. La recherche et l'évaluation à ces fins doivent se faire dans le respect des connaissances et de l'expérience acquises au travers de pratiques établies de longue date.

Bien que la médecine traditionnelle existe depuis des temps immémoriaux, qu'elle continue à être utilisée et qu'au cours des dix dernières années sa popularité n'a fait qu'augmenter, la plupart des pays ne la reconnaissent pas officiellement. C'est pourquoi la formation et la recherche dans ce domaine n'ont pas reçu l'attention et le soutien qu'elles méritent. Les données sur l'innocuité et l'efficacité de la médecine traditionnelle sont trop insuffisantes sur le plan tant quantitatif que qualitatif pour justifier que l'on préconise son adoption partout dans le monde. Le manque de données est dû aussi bien aux politiques sanitaires qu'au fait que l'on ne dispose pas de méthodes de recherche adéquates ou agréées pour évaluer la médecine traditionnelle. Il convient également de noter qu'il existe dans un certain nombre de pays des données de recherche publiées et non publiées sur la médecine traditionnelle, mais qu'il est nécessaire de promouvoir de nouvelles recherches sur l'innocuité et l'efficacité et améliorer la qualité de la recherche.

Les méthodes de recherche et d'évaluation de la médecine traditionnelle doivent se fonder sur les principes de base suivants. D'une part, elles doivent établir l'innocuité et l'efficacité des médicaments à base de plantes et des thérapies traditionnelles. D'autre part, toutefois, elles ne doivent pas faire obstacle à l'application et au développement de la médecine traditionnelle. C'est sur cette question complexe que les autorités sanitaires nationales et les scientifiques se sont penchés ces dernières années.

Les méthodes de recherche et d'évaluation de la médecine traditionnelle sont examinées dans deux chapitres distincts: l'un traite des médicaments à base de plantes, l'autre des thérapies traditionnelles. Dans la pratique, toutefois, c'est grâce à la synergie de ces deux modes de traitement que la guérison se fait. Il faut donc évaluer l'efficacité de la médecine traditionnelle de manière intégrée, en tenant compte des thérapies en jeu. Par conséquent, cette évaluation peut être très différente de celle de la médecine conventionnelle. L'approche de la médecine traditionnelle étant holiste, les mesures courantes d'évaluation de l'effet peuvent ne pas s'appliquer.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: August 29, 2014