Maîtrise des coûts des médicaments importés - Etude de cas: Tunisie - Série réglementation pharmaceutique, No. 10
(2003; 41 pages) [English] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRESUME D'ORIENTATION
View the documentCONTEXTE SOCIO-SANITAIRE TUNISIEN
Close this folderLES CARACTERISTIQUES DU SECTEUR PHARMACEUTIQUE
View the documentLes structures publiques de réglementation et de contrôle
View the documentLes établissements publics d'approvisionnement en médicaments
View the documentLa fabrication locale des médicaments
View the documentLa distribution
Open this folder and view contentsLA CONSOMMATION PHARMACEUTIQUE
Open this folder and view contentsLA CENTRALISATION DE L'IMPORTATION
View the documentENGAGEMENTS INTERNATIONAUX DE LA TUNISIE ET PERENNITE DES ACTIVITES DE LA PHARMACIE CENTRALE DE TUNISIE
View the documentCONCLUSION: LA TUNISIE, UN MODELE POUR L'IMPORTATION DES MEDICAMENTS?
View the documentCOUVERTURE ARRIERE
 

Les établissements publics d'approvisionnement en médicaments

La Pharmacie Centrale de Tunisie (PCT) est la structure fondamentale du système d'approvisionnement. A l'origine de la PCT, il y avait un simple dépôt créé en 1938 par arrêté à l'Hôpital Civil Français (Hôpital Charles Nicolle aujourd'hui) sous le nom de Pharmacie Centrale des Hôpitaux de Tunisie. Puis cet organisme prit la dénomination de Pharmacie Centrale de Tunisie en 1958. Face aux problèmes importants de disponibilité des médicaments rencontrés à la fin des années 1950 (difficultés d'approvisionnement avec nombreuses ruptures de stock et répartition géographique des pharmacies très inégalitaire), la PCT se vit rapidement confier les principales missions suivantes:

- Garantir l'accessibilité géographique: dès 1957, des dépôts de médicaments appelés "agences pharmaceutiques" ont été ouverts dans les villes et les localités dépourvues de pharmacies d'officine. Ces agences qui ne jouissaient pas du droit d'exclusivité, ont progressivement été éliminées suite à l'ouverture de pharmacies d'officine privées dans les localités concernées. A l'heure actuelle, seules sept agences situées dans des régions particulièrement reculées n'ont pas été reprises par le secteur pharmaceutique privé en raison de leur non-rentabilité financière. Les habitants de ces régions bénéficient ainsi toujours de ces points de dispensation de médicaments.

- Assurer l'importation de tous les médicaments: la centralisation, au niveau de la PCT, de l'importation des médicaments destinés tant au secteur public qu'au secteur privé, constitue une spécificité essentielle du système pharmaceutique tunisien.


L'Institut Pasteur de Tunis (IPT). Cette structure est responsable de l'importation des vaccins, sérums, allergènes et autres produits biologiques. Ses prérogatives en la matière sont similaires à celles de la PCT, mais son volant d'activités est moindre.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014