Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Comment élaborer et mettre en oeuvre une politique pharmaceutique nationale? - Perspectives politiques de l’OMS sur les médicaments, No. 06 janvier 2003
(2003; 6 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentQu’est-ce qu’une politique pharmaceutique nationale?
View the documentObjectifs d’une politique pharmaceutique nationale
View the documentLe concept de médicaments essentiels est au centre d’une politique pharmaceutique nationale
View the documentLe processus d’élaboration d’une politique pharmaceutique nationale
Open this folder and view contentsComposantes fondamentales d’une politique pharmaceutique nationale
View the documentBibliographie
 

Objectifs d’une politique pharmaceutique nationale

Dans son sens le plus large, une politique pharmaceutique nationale devrait promouvoir l’équité et la viabilité du secteur pharmaceutique. Les objectifs généraux d’une politique pharmaceutique nationale sont d’assurer:

• l’accès: l’offre équitable de médicaments essentiels à un coût abordable, y compris en médecine traditionnelle;

• la qualité: la qualité, l’innocuité et l’efficacité de tous les médicaments;

• l’usage rationnel: la promotion d’une utilisation judicieuse sur le plan thérapeutique et selon un bon rapport coût/efficacité des médicaments par les professionnels de santé et les consommateurs.


Figure 1. Fin 1999, plus de 100 pays disposaient d’une politique pharmaceutique nationale

Les buts et les objectifs plus spécifiques d’une politique nationale dépendront de la situation du pays, de la politique sanitaire nationale, et des priorités politiques fixées par l’Etat. En dehors des buts liés à la santé, il peut y en avoir d’autres, économiques, par exemple. On peut ainsi avoir comme objectif d’augmenter la capacité de production pharmaceutique nationale. Il est essentiel que tous les objectifs de la politique pharmaceutique soient explicites afin que les rôles des secteurs public et privé, des différents ministères (santé, finances, commerce et industrie) et des différentes instances gouvernementales (telles que l’autorité de réglementation pharmaceutique) soient spécifiés.

Les effets d’une politique pharmaceutique sont visibles rapidement. Ainsi, en 1995, le Tchad a adopté sa politique pharmaceutique et a élaboré un plan pour sa mise en œuvre. Sur la base des résultats de l’enquête initiale effectuée à l’époque, la politique pharmaceutique nationale et le plan pour sa mise en œuvre étaient axés sur deux stratégies pour améliorer l’accès aux médicaments essentiels: (1) choix et usage pertinents de médicaments génériques et (2) amélioration de l’achat et de la gestion des médicaments par le biais de la formation, des pharmacies centrales et d’un achat en masse au niveau régional. En six ans, l’impact de cette politique a été remarquable (voir Figure 2).


Figure 2. Impact de la politique pharmaceutique au Tchad, 1995-2001

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014