Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Rapport annuel 2002 - Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques: Donner un soutien aux pays pour réduire le manque d'accès aux médicaments
(2003; 20 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentDévelopper une culture de surveillance pour améliorer l'impact
View the documentMédecine traditionnelle et complémentaire: mettre les politiques à exécution
View the documentPrincipales activités de soutien aux pays en Afrique et Méditerranée orientale
View the documentCentres collaborateurs de l'OMS: un soutien actif au travail dans le domaine pharmaceutique
View the documentComment l'accord sur les ADPIC affecte-t-il l'accès aux médicaments?
View the documentDéveloppement du concept de médicaments essentiels au cours des 25 dernières années
View the documentMesurer l'accès aux antimalariens
View the documentConsolider les achats en gros à l'échelle régionale et nationale
View the documentEnseignements des systèmes d'approvisionnement couronnés de succès
View the documentCalculer le coût des médicaments
View the documentSoutenir les ODM sur l'accès aux médicaments essentiels
View the documentDirective commune pour l'évaluation des nouveaux médicaments dans les pays baltes
View the documentTrousse à outils ONG pour améliorer l'accès aux traitements pour le VIH/SIDA
View the documentHarmoniser la réglementation pharmaceutique aux Amériques
View the documentBonnes pratiques de fabrication en Chine: progrès rapides
View the documentPharmacovigilance: détecter et signaler les effets indésirables des médicaments
View the documentVariations de l'information pharmaceutique dans 26 pays
View the document10ème ICDRA: une base internationale pour la réglementation pharmaceutique
View the documentLutte contre les médicaments de mauvaise qualité
View the documentAméliorer l'utilisation des médicaments en milieu hospitalier au Cambodge et en RDP Lao
View the documentProgramme pour les médicaments essentiels de l'OMS-Inde: multiplier l'impact
View the documentOman: améliorer l'usage des antibiotiques dans les soins de santé primaires
 

Améliorer l'utilisation des médicaments en milieu hospitalier au Cambodge et en RDP Lao

En 1997, la première conférence internationale sur l'amélioration de l'usage des médicaments (ICIUM) a présenté et débattu des interventions du monde entier visant à promouvoir un usage approprié des médicaments. Elle a conclu qu'une intervention réussie:

• serait concentrée sur un problème spécifique
• aborderait les facteurs sous-jacents
• utiliserait une démarche de résolution de problèmes
• serait répétée
• serait interactive
• fournirait un retour d'information aux prescripteurs
• serait suivie par une surveillance et une supervision
• développerait des engagements de groupes de pairs ou des directives.


En 2001, le pourcentage de patients recevant des antibiotiques était de 60 à 100% au Cambodge et d'environ 70% en RDP Lao tandis que le taux d'injections dans les deux pays était de l'ordre de 60 à 100%. Une étude réalisée par l'OMS indiquait que la surveillance et la supervision de l'usage des médicaments dans les deux pays ne comprenait pas de démarches de résolution de problèmes et n'entraînait ni l'engagement des prescripteurs à des cibles spécifiques ni la définition de telles cibles par les prescripteurs pour un meilleur usage des médicaments. Autrement dit, les préceptes recommandés par l'ICIUM n'étaient pas entièrement suivis.

Suite aux recommandations de l'ICIUM et à une collaboration avec les ministères de la Santé du Cambodge et de la RDP Lao, l'OMS a introduit et testé sur le terrain une stratégie de planification, formation et surveillance (PFS) pour améliorer l'usage rationnel des médicaments. Un groupe de prestataires identifie les problèmes au niveau de l'usage des médicaments, les quantifie à l'aide d'indicateurs pertinents, identifie leurs causes possibles et sélectionne des solutions appropriées. Ils mettent ensuite en œuvre les solutions choisies en utilisant les données scientifiques disponibles et autres ressources puis mesurent leur performance améliorée (on l'espère). Par ailleurs, le groupe de prestataires organise une réunion mensuelle régulière pour surveiller les niveaux de problèmes définis, parler des améliorations apportées et définir des cibles d'amélioration pour le mois suivant.


Le pourcentage de patients recevant des antibiotiques à hôpital de Hinboune, Cambodge, a chuté immédiatement après la mise en œuvre de la stratégie de surveillance, formation et planification

La stratégie de PFS a été testée sur le terrain au Cambodge et en RDP Lao dans plusieurs hôpitaux principalement provinciaux (6 au Cambodge et 8 en RDP Lao). Elle a ensuite été étendue aux hôpitaux de district (21 hôpitaux de district en RDP Lao). L'évaluation de la mise en œuvre dans les hôpitaux pilotes a montré qu'elle était efficace au niveau de l'amélioration des pratiques pharmaceutiques et que les hôpitaux pouvaient facilement adopter la stratégie. Les ministères de la Santé de la RDP Lao et du Cambodge cherchent maintenant à étendre l'usage de cette stratégie à d'autres hôpitaux de province et de district, avec le soutien de donateurs.

La PFS a déjà été adoptée par le centre collaborateur de l'OMS pour la recherche et la formation en matière d'usage rationnel des médicaments à Yogyakarta, Indonésie, pour la mise en œuvre d'interventions sur l'usage rationnel des médicaments en Indonésie.

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014