Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Rapport annuel 2002 - Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques: Donner un soutien aux pays pour réduire le manque d'accès aux médicaments
(2003; 20 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentDévelopper une culture de surveillance pour améliorer l'impact
View the documentMédecine traditionnelle et complémentaire: mettre les politiques à exécution
View the documentPrincipales activités de soutien aux pays en Afrique et Méditerranée orientale
View the documentCentres collaborateurs de l'OMS: un soutien actif au travail dans le domaine pharmaceutique
View the documentComment l'accord sur les ADPIC affecte-t-il l'accès aux médicaments?
View the documentDéveloppement du concept de médicaments essentiels au cours des 25 dernières années
View the documentMesurer l'accès aux antimalariens
View the documentConsolider les achats en gros à l'échelle régionale et nationale
View the documentEnseignements des systèmes d'approvisionnement couronnés de succès
View the documentCalculer le coût des médicaments
View the documentSoutenir les ODM sur l'accès aux médicaments essentiels
View the documentDirective commune pour l'évaluation des nouveaux médicaments dans les pays baltes
View the documentTrousse à outils ONG pour améliorer l'accès aux traitements pour le VIH/SIDA
View the documentHarmoniser la réglementation pharmaceutique aux Amériques
View the documentBonnes pratiques de fabrication en Chine: progrès rapides
View the documentPharmacovigilance: détecter et signaler les effets indésirables des médicaments
View the documentVariations de l'information pharmaceutique dans 26 pays
View the document10ème ICDRA: une base internationale pour la réglementation pharmaceutique
View the documentLutte contre les médicaments de mauvaise qualité
View the documentAméliorer l'utilisation des médicaments en milieu hospitalier au Cambodge et en RDP Lao
View the documentProgramme pour les médicaments essentiels de l'OMS-Inde: multiplier l'impact
View the documentOman: améliorer l'usage des antibiotiques dans les soins de santé primaires
 

Développer une culture de surveillance pour améliorer l'impact


L'abordabilité des médicaments essentiels varie considérablement dans les quatre pays étudiés tandis que les données de prescription indiquent que les médicaments-clefs ne sont pas disponibles en quantités suffisantes

Un pack d'enquête OMS pour faciliter la surveillance et l'évaluation des situations pharmaceutiques des pays a été mis au point en 2002. Il fournit un moyen rentable de déterminer la disponibilité des médicaments essentiels, l'innocuité, l'efficacité et la qualité de ces médicaments et s'ils sont ou non utilisés de manière rationnelle. Il peut, en conséquence, aider les pays à identifier avec précision les forces et les faiblesses de leur secteur pharmaceutique et à établir les domaines d'intervention prioritaires. Des enquêtes de suivi peuvent être effectuées pour évaluer l'impact des interventions et surveiller les tendances pharmaceutiques sur le temps. Un usage courant du pack facilitera les comparaisons entre équipements, districts/régions et pays. A la fin de l'année 2002, le pack avait été testé sur le terrain dans 16 pays représentant les six régions de l'OMS.

Etude de l'accès et de l'usage rationnel

L'utilisation du pack en Bulgarie et aux Philippines a, évidemment, donné des performances différentes pour les indicateurs-clefs. Bien que la Bulgarie ne possède pas encore de politique pharmaceutique nationale (PPN), un programme pharmaceutique est inclus dans son plan sanitaire national. Ceci est reflété dans la disponibilité des médicaments essentiels clefs, qui est élevée et a augmenté depuis 1995. Cependant, des efforts plus poussés sont nécessaires en ce qui concerne l'usage rationnel des médicaments étant donné que moins de 50% des médicaments prescrits figurent sur la liste de médicaments essentiels.

Aux Philippines, la disponibilité des médicaments-clefs dans les installations sanitaires rurales est en baisse, probablement en raison de la décentralisation des services sanitaires. La prescription de médicaments essentiels figurant sur la liste de médicaments essentiels a également chuté. Chose inquiétante, le pourcentage de patients auxquels sont prescrits des antibiotiques a augmenté jusqu'à plus de 50% bien que les autres pratiques de prescription se soient améliorées. Le soutien apporté par le gouvernement aux provinces et aux villes devrait donc continuer de se concentrer sur la formation continue à l'usage rationnel des médicaments.

En ce qui concerne les indicateurs d'accès pour les quatre pays: Bulgarie, Guatemala, Iran et Philippines, à la fois la disponibilité des médicaments-clefs et les pratiques de prescription varient. Cela suggère qu'il y a éventuellement prescription de médicaments non essentiels.


La comparaison des indicateurs 1995 et 2002 pour la Bulgarie et les Philippines montre qu'il y a progression dans certains domaines mais que des efforts accrus sont requis dans d'autres

Essais sur le terrain en Afrique

En Afrique, des essais sur le terrain du pack de surveillance ont été effectués au Ghana, au Mali, au Nigeria, en Tanzanie et en Ouganda par des responsables de programme nationaux (RPN) récemment nommés travaillant avec leurs homologues des Ministères de la Santé (MdS). Le pack a été particulièrement bien accueilli par le personnel des MdS étant donné que les études précédentes de la situation pharmaceutique avaient été effectuées par des consultants externes. En effectuant les enquêtes avec les RPN, les décideurs des MdS et responsables sanitaires ont pu apprécier directement les impacts, bons ou mauvais, des décisions pharmaceutiques prises par eux. Les résultats de ces enquêtes guident maintenant la mise en œuvre ou la modification des PPN.

Pour la plupart des pays, le rôle du secteur privé au niveau de l'offre de soins de santé et de médicaments augmente. En conséquence, il était très important d'inclure dans l'enquête les pharmacies et points de vente de médicaments privés. Ainsi, l'enquête permet de comparer la disponibilité et l'abordabilité des médicaments dans les secteurs privé et public.

Sondages de foyers

Le pack de surveillance comprend un questionnaire d'une page destiné à un sondage auprès des foyers. Le questionnaire couvre le comportement de recherche de santé et permet de voir s'il mène à l'usage ou au non-usage de médicaments, si les médicaments requis sont disponibles et abordables et s'ils sont utilisés de manière rationnelle quand ils sont utilisés. Les sondages de foyers sont essentiels pour mesurer l'accès aux médicaments étant donné qu'ils sont le seul moyen d'obtenir l'information nécessaire pour déterminer si les foyers peuvent obtenir tous les médicaments dont ils ont besoin et ce qu'ils ont les moyens de payer pour ces derniers.

En Tanzanie, le sondage a montré que les foyers étaient plus susceptibles d'automédication et d'usage des installations sanitaires publiques. Il a également indiqué que l'usage des installations sanitaires publiques n'était pas confiné aux groupes les plus économiquement défavorisés. Il a néanmoins été constaté que de nombreux foyers, plus particulièrement 50% des groupes les plus économiquement défavorisés, n'arrivaient pas à obtenir tous les médicaments prescrits dont ils avaient besoin. Il a été observé que l'accès aux médicaments était limité principalement par le manque de revenu pour l'achat de médicaments, les prix élevés des médicaments et/ou leur manque de disponibilité.

De telles informations peuvent être utilisées par les décideurs pour formuler des politiques, programmes et interventions visant à répondre aux besoins en médicaments essentiels.

Des copies du pack de surveillance peuvent être obtenues sur: edmdoccentre@who.int. Le pack sera également diffusé sur le site Internet du département Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques de l'OMS: http://www.who.int/medicines/strategy/policy/indicators_op.shtml


Tanzanie 2002: quel pourcentage des médicaments prescrits ont été obtenus par des foyers dans un rayon de 5 kilomètres d'équipements publics et de pharmacies du secteur privé?


Tanzanie 2002: pourquoi les foyers dans un rayon de 5 kilomètres d'équipements publics et de pharmacies privées n'ont pas obtenu tous les médicaments requis?

 

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014