Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Open this folder and view contentsPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
Open this folder and view contentsChapitre 1. Examen global
Open this folder and view contentsChapitre 2. Défis
Open this folder and view contentsChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Open this folder and view contentsChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
View the documentAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
View the documentRéférences
View the documentContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
View the documentCouverture arrière
 

Annexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle

Nombre total de Centres collaborateurs:

19

   

Répartition régionale

 
 

Afrique:

3

 

Amériques:

2

 

Europe:

1

 

Asie du Sud-est:

1

 

Pacifique occidental:

12

Afrique

- Centre for Scientific Research in Plant Medicines, Mampong-Akwapim, Ghana

- Centre National d’Application des Recherches Pharmaceutiques (CNARP), Antananaviro, Madagascar

- Institut National des Recherches en Santé Publique, Bamako, Mali

Amériques

- National Center for Complementary and Alternative Medicine (NCCAM), National Institutes of Health,

- Department of Health and Human Services, Bethesda, USA

- Faculté de pharmacie, université d’Illinois à Chicago, Chicago, USA

Europe

- Centre de recherche en bioclimatologie, biotechnologies et médecine naturelle, Université d’État de Milan, Milan, Italie

Asie du Sud-est

- Académie de médecine traditionnelle coréenne, Pyongyang, République populaire démocratique de Corée.

Pacifique occidental

- Institut d’acupuncture et moxibustion, Académie chinoise de médecine traditionnelle chinoise, Beijing, République populaire de Chine

- Institut de science et information clinique, Académie chinoise de médecine traditionnelle chinoise, Beijing, République populaire de Chine

- Institut de développement des plantes médicinales, Académie chinoise de médecine traditionnelle chinoise, Beijing, République populaire de Chine

- Institut de materia medica chinoise, Académie chinoise de médecine traditionnelle chinoise, Beijing, République populaire de Chine. Université de médecine traditionnelle chinoise de Nanjing, Nanjing, République populaire de Chine

- Institut de recherche en acupuncture, Université de Fudan, Shanghai, République populaire de Chine

- Université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai, Shanghai, République populaire de Chine

- Centre de recherche en médecine orientale, Institut Kitasato, Tokyo, Japon

- Département de médecine orientale japonaise, Université médicale et pharmaceutique de Toyama, Toyama, Japon

- Institut de recherche médicale Est-Ouest, Université de Kyung Hee, Séoul, République de Corée

- Institut de recherche sur les produits naturels, Université nationale de Séoul, République de Corée

- Institut de médecine traditionnelle, Hanoi, Vietnam

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014