Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Open this folder and view contentsPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
Open this folder and view contentsChapitre 1. Examen global
Open this folder and view contentsChapitre 2. Défis
Open this folder and view contentsChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Open this folder and view contentsChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
Close this folderChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
View the document5.1 Politique: Intégrer la MTR/MCP aux systèmes nationaux de soins de santé, de manière appropriée, en développant et en mettant en oeuvre des politiques et programmes nationaux de MTR/MCP
View the document5.2 Innocuité, efficacité et qualité: Promouvoir l’innocuité, l’efficacité et la qualité de la MTR/MCP en étendant la base de connaissances sur la MTR/MCP et en fournissant des conseils sur la réglementation et les normes de qualité
View the document5.3 Accès: Accroître la disponibilité et l’abordabilité de la MTR/MCP, de manière appropriée, en mettant l’accent sur l’accès pour les populations pauvres
View the document5.4 Usage rationnel: Promouvoir un usage thérapeutique correct de la MTR/MCP appropriée par les prestataires et les consommateurs
View the documentAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
View the documentRéférences
View the documentContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
View the documentCouverture arrière
 

5.2 Innocuité, efficacité et qualité: Promouvoir l’innocuité, l’efficacité et la qualité de la MTR/MCP en étendant la base de connaissances sur la MTR/MCP et en fournissant des conseils sur la réglementation et les normes de qualité

Composantes

- Base factuelle pour la MTR/MCP. Accroître l’accès et l’étendue des connaissances sur l’innocuité, l’efficacité et la qualité de la MTR/MCP en mettant l’accent sur les problèmes sanitaires prioritaires tels que le paludisme et le VIH/SIDA.

- Réglementation des médicaments à base de plantes. Soutenir les pays au niveau de l’établissement de systèmes réglementaires efficaces pour l’enregistrement et l’assurance qualité des médicaments à base de plantes.

- Directives sur l’innocuité, l’efficacité et la qualité. Développer et soutenir la mise en oeuvre de directives techniques pour assurer l’innocuité, l’efficacité et le contrôle de la qualité des médicaments à base de plantes et autres produits et thérapies de MTR/MCP.

Stratégie de l’OMS

L’OMS consolidera et étendra son réseau mondial d’experts de MTR/MCP, dont les membres comprennent les Centres collaborateurs de l’OMS, des administrations nationales de la santé, des institutions académiques et scientifiques et autres agences internationales pertinentes telles que l’EMEA, la pharmacopée européenne, la FAO, l’Organisation de l’unité africaine et l’ONUDI. En travaillant avec ces partenaires, elle continuera de développer des directives techniques et des informations scientifiques concernant plus particulièrement les médicaments à base de plantes. L’Organisation étendra également sa base factuelle de MTR/MCP en vue d’identifier quelles thérapies de MTR/MCP sont d’une innocuité et d’une efficacité éprouvées et d’engendrer une plus grande crédibilité de la santé publique pour la MTR/MCP. Elle fera cela par le biais d’un examen technique de l’usage clinique de la MTR/MCP dans la prévention, le traitement et la gestion des maladies et états courants et d’un soutien continu de sa recherche clinique sur l’innocuité et l’efficacité de la MTR/MCP.

Le siège et les bureaux régionaux de l’OMS établiront un réseau réglementaire mondial de systèmes de surveillance de l’innocuité des médicaments à base de plantes et autres thérapies de MTR/MCP. Il conviendra d’aider les pays à établir une surveillance post-commercialisation des médicaments à base de plantes. L’OMS continuera de coopérer avec les associations professionnelles et institutions académiques pertinentes pour développer et fournir des directives pour la formation de base à certaines thérapies manuelles. Elle organisera également des programmes de formation et des ateliers permettant aux administrations nationales d’actualiser leurs connaissances des questions d’innocuité et d’efficacité concernant les médicaments à base de plantes.

Indicateurs critiques

Objectif de la stratégie

Nombre d'États membres de l'OMS signalant des lois et réglementations sur les médicaments base de plantes/Nombre total d'États membres de l'OMS

Position en 1999

Cible pour 2005

États membres de l'OMS avec lois et réglementations sur les médicaments base de plantes

65/191

34%

40%

Résultats escomptés pour 2002 - 2005

- Amélioration de l’accès et de l’étendue de la connaissance de la MTR/MCP par la création de réseaux et l’échange d’information exacte.

- Etudes techniques de recherches sur l’usage de la MTR/MCP pour la prévention, le traitement et la gestion de maladies et états courants.

- Soutien sélectif de la recherche clinique sur l’usage de la MTR/MCP pour les problèmes de santé prioritaires tels que le paludisme, le VIH/SIDA et autres maladies courantes.

- Réglementation nationale des médicaments à base de plantes, établie et mise en oeuvre, y compris l’enregistrement.

- Surveillance de l’innocuité des médicaments à base de plantes et autres produits et thérapies de MTR/MCP.

- Directives techniques et méthodologie pour l’évaluation de l’innocuité, de l’efficacité et de la qualité de la MTR/MCP.

- Critères des expériences sur l’innocuité, l’efficacité et la qualité des thérapies de MTR/MCP.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014