Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Open this folder and view contentsPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
Open this folder and view contentsChapitre 1. Examen global
Open this folder and view contentsChapitre 2. Défis
Open this folder and view contentsChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Close this folderChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
View the document4.1 Agences de l’ONU
View the document4.2 Organisations internationales
View the document4.3 Organisations non gouvernementales
View the document4.4 Associations professionnelles mondiales
View the document4.5 Associations professionnelles internationales et nationales
View the document4.6 Initiatives spécifiques
Open this folder and view contentsChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
View the documentAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
View the documentRéférences
View the documentContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
View the documentCouverture arrière
 

Chapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle

Maximiser le potentiel offert par la MTR/MCP pour améliorer la situation sanitaire à l’échelle mondiale est une mission intimidante, englobant un éventail varié d’activités et exigeant de nombreux types d’expertise. Heureusement, le nombre d’organismes travaillant à des questions de MTR/MCP et sur l’aide desquels l’OMS peut compter, ne cesse de croître. Certains de ces organismes sont décrits ci-dessous. Une indication est également donnée de toute collaboration entre ces organismes et l’OMS ayant déjà eu lieu.

«La reconnaissance par les gouvernements de l’importance de la médecine traditionnelle pour la santé des populations dans la Région et de la création d’un environnement propice sont la base de l’optimisation de l’usage de la médecine traditionnelle. Un engagement et un support politiques durables des stratèges, tradipraticiens, ONG, associations professionnelles, de la collectivité, des institutions d’enseignement et formation et autres dépositaires d’enjeux, créés par le biais de l’encouragement et de l’utilisation du marketing social et de méthodes participatives sont requis.»2

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014