Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Close this folderPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
View the documentQu’est-ce que la médecine traditionnelle?
View the documentUsage répandu et croissant
View the documentPourquoi un usage si répandu?
View the documentEnthousiasme sans réserve contre scepticisme non informé
View the documentDéfis présentés par le développement du potentiel de la MTR/MCP
View the documentLe rôle actuel de l’OMS
View the documentCadre d’action
View the documentMise en oeuvre de la stratégie
Open this folder and view contentsChapitre 1. Examen global
Open this folder and view contentsChapitre 2. Défis
Open this folder and view contentsChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Open this folder and view contentsChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
View the documentAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
View the documentRéférences
View the documentContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
View the documentCouverture arrière
 

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle?

«Médecine traditionnelle» est un terme global utilisé à la fois en relation avec les systèmes de MTR tels que la médecine traditionnelle chinoise, l’ayurvéda indien et l’unani arabe et avec diverses formes de médecine indigène. Les thérapies de MTR englobent les thérapies médicamenteuses qui impliquent l’usage de médicaments à base de plantes,a parties d’animaux et/ou minéraux et les thérapies non médicamenteuses qui sont administrées principalement sans usage de médicaments, comme dans le cas de l’acupuncture, des thérapies manuelles et des thérapies spirituelles. Dans les pays dont le système de santé prédominant est basé sur l’allopathie ou bien où la MTR n’a pas été incorporée au système de santé national, la MTR est souvent appelée médecine «complémentaire», «alternative» ou «non conventionnelle»b.

a Les médicaments à base de plantes comprennent les plantes, les matières à base de plantes, les préparations à base de plantes et les produits à base de plantes finis, qui contiennent comme ingrédients actifs des parties de plantes ou autres matières végétales ou une combinaison des deux.

b En conséquence, dans ce document, le terme «médecine traditionnelle» est utilisé en référence à l’Afrique, l’Amérique latine, l’Asie du Sud-Est, et/ou le Pacifique occidental, tandis que le terme «médecine complémentaire et parallèle» est utilisé en référence à l’Europe et/ou l’Amérique du Nord (et l’Australie). Pour les références, dans un sens général, à toutes ces régions, le terme global de MTR/MCP est utilisé.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014