Expand Document  |  Expand Chapter  |  Full TOC  |  Printable HTML version
Stratégie de l'OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002-2005
(2002; 74 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentRemerciements
View the documentAcronymes, abréviations & régions de l’OMS
Open this folder and view contentsPoints clés: Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle pour 2002 - 2005
Open this folder and view contentsChapitre 1. Examen global
Open this folder and view contentsChapitre 2. Défis
Open this folder and view contentsChapitre 3. Le rôle actuel de l’OMS
Open this folder and view contentsChapitre 4. Ressources internationales et nationales pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsChapitre 5. Stratégie et plan d’action pour 2000 - 2005
View the documentAnnexe 1: Liste des Centres collaborateurs de l’OMS pour la médecine traditionnelle
Open this folder and view contentsAnnexe 2: Sélection de publications et documents de l’OMS sur la médecine traditionnelle
View the documentRéférences
View the documentContacts dans le domaine des politiques de médicaments essentiels
View the documentCouverture arrière
 

Couverture arrière

Une stratégie pour la médecine traditionnelle est pertinente:

La médecine traditionnelle continue de jouer un rôle important au niveau des soins de santé. Dans de nombreuses parties du monde, elle est préférée à toute autre forme de soins de santé. Ailleurs, l’usage des médicaments à base de plantes et des thérapies dites complémentaires et alternatives connaît une croissance spectaculaire. Il n’existe pas de déterminant particulier de popularité mais l’acceptabilité des pratiques traditionnelles ainsi que les perceptions d’abordabilité, d’innocuité et d’efficacité et la remise en question des pratiques allopathiques ont toutes un rôle à jouer. Étant donné ce vaste attrait, le manque général de recherche sur l’innocuité et l’efficacité des médecines traditionnelles est un sujet de grande inquiétude.

Une stratégie pour la médecine traditionnelle est requise de toute urgence:

Les organes internationaux, nationaux et non gouvernementaux continuent de s’efforcer à assurer que des traitements sans danger, efficaces et abordables pour un vaste éventail de maladies soient disponibles dans les régions où ils sont le plus nécessaires. L’OMS estime, cependant, qu’un tiers de la population mondiale manque encore d’accès régulier aux médicaments essentiels; ce chiffre s’élevant à 50% dans les parties les plus pauvres d’Afrique et d’Asie. Heureusement, dans de nombreux pays en voie de développement, la médecine traditionnelle offre une source importante et accessible de soins de santé. L’usage de la médecine traditionnelle au niveau des soins de santé primaires, cependant, et plus particulièrement dans le traitement de maladies mortelles, est une cause d’inquiétude. Une base factuelle en appui de son usage efficace et sans danger reste à développer.

Une stratégie pour la médecine traditionnelle a été développée:

En réponse à ces défis, l’OMS a développé une stratégie pour la médecine traditionnelle visant à permettre à cette forme de soins de santé de mieux contribuer à la sécurité sanitaire. Elle se concentre sur un travail avec ses États membres pour définir le rôle de la médecine traditionnelle dans les stratégies nationales relatives aux soins de santé, apportant son appui au développement de recherches cliniques sur l’innocuité et l’efficacité des médecines traditionnelles et en préconisant un usage rationnel de la médecine traditionnelle.

to previous section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014