Médicaments essentiels: Le point No. 028 & 029 - Numéro double
(2000; 36 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
Open this folder and view contentsEDITORIAL
Close this folderACTUALITES
View the documentPour la première fois, une conférence traite des rapports des consommateurs sur les effets indésirables
View the documentDes mondes différents: statistiques lugubres sur la santé maternelle dans les pays en développement
View the documentDes médecins révisent les principes éthiques applicables à la recherche médicale
View the documentUn nouveau cours pour améliorer l’usage des médicaments dans la communauté
View the documentLes “bibliokits d’urgence” de l’OMS
View the documentBienvenue au nouvel outil sur le VIH/SIDA pour l’Afrique francophone
View the documentLa liste OMS des produits de comparaison
View the documentLe programme de petites subventions de l’APUA
View the documentLes nouvelles directives d’éthique des principales organisations
View the documentLa stratégie de l’Afrique sur la médecine traditionnelle
View the documentHAI-Lights: version électronique
View the documentLa France décidée à maîtriser les dépenses pharmaceutiques
View the documentUn cours de formation en Inde fait ressortir l’évolution du rôle des pharmaciens
View the documentDu nouveau dans le Rapport sur la santé dans le monde
View the documentCélébration de la sortie du Point en chinois
View the documentUn nouveau canal de santé publique en Afrique
View the documentVenezuela: le problème des dons de médicaments
View the documentDons de médicaments: mise à jour
View the documentLes campagnes d’Oxfam pour faire baisser les prix des médicaments
View the documentAssemblée mondiale de la santé 2000: le VIH/SIDA au centre des débats sur les médicaments
View the documentCombler le fossé numérique
Open this folder and view contentsRESISTANCE AUX ANTIMICROBIENS
View the documentCOURRIER DES LECTEURS
Open this folder and view contentsPOLITIQUE PHARMACEUTIQUE NATIONALE
Open this folder and view contentsACCES
Open this folder and view contentsINFORMATION PHARMACEUTIQUE
Open this folder and view contentsRECHERCHE
View the documentRÉUNIONS, COURS & NETSCAN
View the documentNETSCAN
View the documentVIENT DE PARAITRE
Open this folder and view contentsMEDECINE TRADITIONNELLLE
Open this folder and view contentsCOMMERCE MONDIAL
 

Un nouveau canal de santé publique en Afrique

La Fondation WorldSpace et SATELLIFE ont annoncé la création d’un nouveau service de santé qui assurera un flux régulier d’informations pour aider les professionnels de santé en Afrique dans le diagnostic, la prévention et le traitement des maladies les plus répandues. Ce service, baptisé le Canal de santé publique (Public Health Channel) vise à faire tomber les barrières de la pauvreté, à passer outre les obstacles géographiques et à pallier le manque de fiabilité des infrastructures de communication, pour aider à mettre un terme au fléau de maladies comme le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA.

“La capacité à diffuser les informations sur une large échelle sur le traitement et la prévention du VIH/SIDA et d’autres maladies est la raison d’être du système WorldSpace” a déclaré Gracia Hillman, présidente de la Fondation WorldSpace.

“Le but des services d’information de SATELLIFE est de relier les professionnels de santé dans les pays en développement à une variété de moyens d’information de haute qualité, à moindre coût, en utilisant la technologie la plus abordable, la plus efficace et la plus appropriée”, explique Holly Ladd, directeur exécutif de SATELLIFE. Le Canal de santé publique utilisera la technologie du système de WorldSpace pour accroître de façon exponentielle la quantité d’informations auxquelles pourront accéder les praticiens dans toute l’Afrique - informations qui vont de soi pour la plupart des praticiens aux Etats Unis et en Europe.”

Le Canal de santé publique sera lancé dans quatre pays: Ethiopie, Kenya, Ouganda et Zimbabwe. Après une période d’essai initiale, le projet sera étendu à d’autres pays africains, au fur et à mesure que l’on dégagera des fonds. Les récepteurs de WorldSpace seront installés dans les hôpitaux, les écoles de médecine, les bibliothèques médicales, les cabinets médicaux, les ministères de la santé et les instituts de recherche.

Les récepteurs de WorldSpace fournissent des canaux audio numériques clairs comme du cristal et peuvent également servir de modem. Ils permettront de télécharger directement sur les ordinateurs des informations sous forme de texte et d’images dynamiques transmises par le satellite AfriStar. Le système WorldSpace permet de contourner les difficultés dues au manque de fiabilité des systèmes téléphoniques pour une petite partie du coût de la plupart des projets Internet.

La Fondation WorldSpace travaille avec des ONG et d’autres organisations humanitaires pour apporter des informations vitales aux populations défavorisées par la pauvreté, par leur isolement dans les zones rurales et par le fossé numérique.

SATELLIFE est une association humanitaire internationale à but non lucratif. Sa mission: contribuer à une meilleure santé en améliorant les liens entre professionnels de terrain, grâce aux communications électroniques et à l’échange d’informations dans les domaines de la santé publique, de la médecine et de l’environnement. Une attention particulière est portée sur les régions du monde que les mauvaises communications, les conditions économiques ou les catastrophes naturelles rendent difficiles d’accès.

SATELLIFE produit deux publications électroniques, HealthNet News et HealthNet News-AIDS, qui retransmettent les informations tirées de 21 revues, dont le British Medical Journal, le Lancet et le East African Medical Journal.

SATELLIFE organise également et anime plusieurs groupes de discussion électronique dans le monde sur des sujets relatifs aux pays en développement. (Pour tout renseignement complémentaire sur les services offerts par SATELLIFE, se reporter à la rubrique Netscan page 32).

La Fondation WorldSpace est une association à but non lucratif créée en 1 997. Basée à Washington DC, Etats Unis, elle dessert les régions Afrique, Asie-Pacifique, Amérique latine et les Caraïbes. Elle dispose de 5 % de la capacité de transmission des trois satellites de la Société WorldSpace pour les programmes de développement social sans but lucratif et les programmes d’enseignement à distance.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: March 20, 2014