Médicaments essentiels: Le point No. 028 & 029 - Numéro double
(2000; 36 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
Open this folder and view contentsEDITORIAL
Close this folderACTUALITES
View the documentPour la première fois, une conférence traite des rapports des consommateurs sur les effets indésirables
View the documentDes mondes différents: statistiques lugubres sur la santé maternelle dans les pays en développement
View the documentDes médecins révisent les principes éthiques applicables à la recherche médicale
View the documentUn nouveau cours pour améliorer l’usage des médicaments dans la communauté
View the documentLes “bibliokits d’urgence” de l’OMS
View the documentBienvenue au nouvel outil sur le VIH/SIDA pour l’Afrique francophone
View the documentLa liste OMS des produits de comparaison
View the documentLe programme de petites subventions de l’APUA
View the documentLes nouvelles directives d’éthique des principales organisations
View the documentLa stratégie de l’Afrique sur la médecine traditionnelle
View the documentHAI-Lights: version électronique
View the documentLa France décidée à maîtriser les dépenses pharmaceutiques
View the documentUn cours de formation en Inde fait ressortir l’évolution du rôle des pharmaciens
View the documentDu nouveau dans le Rapport sur la santé dans le monde
View the documentCélébration de la sortie du Point en chinois
View the documentUn nouveau canal de santé publique en Afrique
View the documentVenezuela: le problème des dons de médicaments
View the documentDons de médicaments: mise à jour
View the documentLes campagnes d’Oxfam pour faire baisser les prix des médicaments
View the documentAssemblée mondiale de la santé 2000: le VIH/SIDA au centre des débats sur les médicaments
View the documentCombler le fossé numérique
Open this folder and view contentsRESISTANCE AUX ANTIMICROBIENS
View the documentCOURRIER DES LECTEURS
Open this folder and view contentsPOLITIQUE PHARMACEUTIQUE NATIONALE
Open this folder and view contentsACCES
Open this folder and view contentsINFORMATION PHARMACEUTIQUE
Open this folder and view contentsRECHERCHE
View the documentRÉUNIONS, COURS & NETSCAN
View the documentNETSCAN
View the documentVIENT DE PARAITRE
Open this folder and view contentsMEDECINE TRADITIONNELLLE
Open this folder and view contentsCOMMERCE MONDIAL
 

La France décidée à maîtriser les dépenses pharmaceutiques

Le gouvernement français a averti que le taux de croissance des dépenses pharmaceutiques est encore beaucoup trop élevé et qu’il procède actuellement à la sélection des produits dont le prix devra baisser ou dont le taux de remboursement sera diminué, ou qui seront radiés de la liste des médicaments remboursables.

Au cours de sa conférence de presse de mai 2000, Martine Aubry, ministre de l’emploi et de la solidarité a déclaré que les dépenses de santé continuaient de croître fortement, particulièrement dans le secteur pharmaceutique dont les dépenses ont augmenté de 6,3 % en 1999. Alors que l’on prévoyait une réduction de 0,7 % pour l’année 2000, ce taux est bien supérieur aux 2 % que le gouvernement s’était fixé comme objectif. S’adressant à la Commission des comptes de la sécurité sociale peu avant sa conférence de presse, Mme Aubry a déclaré qu’il était “absolument nécessaire” d’aligner les dépenses pharmaceutiques sur les objectifs du gouvernement.


Un patient âgé, en France, où le gouvernement prend des mesures pour réduire l’augmentation des dépenses pharmaceutiques - Photo: OMS/E. Schwab

Elle a pris comme exemple les “ordonnances injustifiées”, expliquant que si certains produits occupent rapidement une part importante de marché, leur succès est dû, selon ses propres termes, à “des politiques commerciales agressives à l’égard des médecins plutôt qu’aux progrès qu’ils représentent pour la santé publique”. “L’information arrivant dans les cabinets des médecins est transmise par les laboratoires pharmaceutiques et seulement par eux” a-t-elle poursuivi. “Je ne critique pas l’industrie. Elle fait son travail, qui est de vendre et de vendre toujours plus. Mais ajoute-t-elle, il ne faut pas que les médecins soient “laissés seuls face à l’industrie”. Le gouvernement fournira aux médecins une information indépendante sur le bon usage des médicaments. Même si la progression des médicaments génériques utilisés par substitution est encourageante, Martine Aubry déclare qu’il faut rapidement lancer sur le marché un plus grand nombre de génériques.

Le Syndicat national de l’industrie pharmaceutique, le SNIP, a critiqué les 2 % de hausse des dépenses pharmaceutiques fixés comme objectif pour l’année 2000. Les initiatives du gouvernement pour réduire les coûts (directives de prescription, informatisation des cabinets médicaux, promotion des génériques et réforme du remboursement) étaient nécessaires, a déclaré le SNIP, mais elles ne sont pas parvenues à maintenir les dépenses dans la limite des 2 %.

Source: Scrip, No. 2543, 26 mai 2000.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014